Femmes

Au Brésil, la violence domestique ou familiale contre les femmes est punie plus sévèrement par la loi Maria da Penha, nº 11.340 / 2006. Cette loi sanctionne les actes de violence physique, psychologique, sexuelle, patrimoniale et morale pratiquées contre les femmes, quel que soit leur âge. La loi établit également les dispositions destinées à protéger les femmes victimes de violence domestique, avec la possibilité d’accorder des mesures de protection urgentes et d’orienter les victimes aux services de soins des enfants, de surveillance et d’abris si nécessaire.

Mon partenaire / mari est agressif avec moi. Je souffre constamment de menaces physiques, psychologiques, sexuelles et / ou morales. Que puis-je faire?

Dresser un constat ou un rapport d’événement auprès d’ un poste ou commissariat de police. Il existe des bureaux de police spécialisés pour les femmes, disposant d’une équipe de professionnels entraînés au service des femmes victimes de violence. Cependant, il est possible de porter plainte auprès de n’importe quel poste de police ou du Bureau du Défenseur Public. Suite au dépôt de la plainte, vous devez informer la police la prise si nécéssaire des mesures de protection et manifester votre intérêt à engager une procédure pénale contre l’auteur. Les enregistrements vidéo, audio ou photos sont de grande utilité lors de ces procédures. Le juge disposera de 48 heures pour appliquer des mesures de protection, qui peuvent s’étendre aux enfants et aux personnes à charge des femmes victimes de violence.

TVous pouvez également signaler les situations de violence domestique par le biais du Centre d’assistance aux femmes en appelant le numéro 180. La plainte est anonyme et gratuite, disponible 24 heures par jour, 7 jours par semaine, dans tout le pays.

Contacts d’assistance

  • 180: Centre d’assistance aux femmes (Appel gratuit, service de soutien et de conseil aux femmes victimes de violence. Ce numéro est disponible tous les jours de la semaine, 24 heures par jour).
  • 181: Numéro de contact pour renseignements sur les crimes.
  • 190: Police militaire.
  • 100: Numéro de contact pour violation des droits de l’homme.
    *En plus du numéro 100, vous pouvez porter plainte via le site en remplissant un formulaire en ligne.
  • Pour savoir quel poste de police est le plus proche de vous, il est important de consulter le site Internet du poste de police de l’État dans lequel vous vous trouvez.
  • MOPS – portail en libre accès qui rassemble et organise des informations sur la disponibilité des services, des équipements publics et des programmes sociaux identifiés dans les municipalités, les microrégions et les États du pays.
  • Casa da Mulher Brasileira est un espace qui intègre différents services spécialisés qui abordent les types les plus divers de violence à l’égard des femmes. Consultez le site Web de la maison dans la ville où vous vous trouvez.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la section sur la sécurité et accéder au site Web du Secrétariat spécial pour les politiques de la femme.

Liste des centres de référence pour les femmes au Brésil

Ici vous pouvez trouver une liste de centres de référence pour les femmes au Brésil.