Éducation

Les réfugiés et les demandeurs d’asile ont droit à l’éducation conformément à la loi brésilienne 9.474 / 1997. Les systèmes éducatifs brésiliens comportent plusieurs niveaux:

  • Enseignement de base destinés aux enfants et adolescents de 0 à 17 ans (enseignement primaire qui regroupe l’école maternelle et l’école élémentaire et enseignement secondaire);
  • Enseignement de base destiné aux adultes et jeunes (plus de 18 ans);
  • Enseignement et formation technique;
  • Enseignement universitaire.

Les réfugiés et les demandeurs d’asile titulaires d’un diplôme universitaire peuvent revalider leurs diplômes avec le soutien du HCR et de ses partenaires.

Depuis 2003, le HCR a mis en place la Chaire Sérgio Vieira de Mello (CSVM) en coopération avec les centres universitaires nationaux à travers le pays et avec le Comité national pour les réfugiés (CONARE). L’objectif de la Chaire est de promouvoir l’éducation, la recherche et la vulgarisation académique visant la population en situation de réfugiés, en plus d’offrir une série de services.


Éducation pour les enfants et les adolescents

L’éducation publique (gratuite) pour les enfants et les adolescents est divisée en trois niveaux selon l’âge:

  • École maternelle (0-5 ans), à petite, moyenne et grande sections de Maternelle;
  • Enseignement élémentaire (6-14 ans) qui couvre les établissements publics et municipaux, réparties en plusieurs cycles d’apprentissage sur 9 ans (du premier au neuvième an d’enseignement élémentaire) ;
  • Enseignement secondaire (15-17 ans) qui couvre les établissements publics et municipaux pendant 3 ans.

Vous pouvez vous rendre à l’établissement le plus proche de votre lieu de résidence pour y inscrire votre enfant. Munissez-vous de vos pièces d’identité personnelles (Protocole Provisoire / Carte de Registre National Migratoire/ RNE, CPF).

Veuillez noter que les enfants réfugiés et les demandeurs d’asile doivent s’inscrire auprès d’un établissement scolaire à tout moment de l’année, même s’ils ne disposent pas de la documentation complète exigée. Il convient de mentionner que la loi brésilienne sur le refuge détermine que les procédures administratives – telles que la scolarisation – devraient être facilitées pour les réfugiés.

Si vous avez besoin de conseils supplémentaires, contactez notre organisation partenaire, IKMR:

IKMR:

  • Courriel: [email protected]
  • Téléphone: +55 11 97782-8904
  • Instagram: @ikmr_brasil
  • Site Web: http://www.ikmr.org.br/

Enseignement des adultes: j'ai 18 ans et plus et n'ai pas terminé l'école. Puis-je poursuivre mes études au Brésil?

Oui. Il existe un programme gouvernemental spécifique pour les adultes (18 ans et plus) qui n’ont pas terminé leur scolarité primaire ou secondaire: L’Éducation pour Adultes et des jeunes (EJA). L’EJA est offert par les écoles publiques et municipales dans les modalités d’apprentissage présentielle et à distance.

Si vous résidez à São Paulo, regardez ici.
Si vous résidez à Rio de Janeiro, regardez ici.
Si vous êtes dans d’autres régions du pays, cliquez ici.


Éducation technique: qu'est-ce que l'éducation technique et comment puis-je m'inscrire?

Le Programme National d’Accès à l’Enseignement Technique et à l’Emploi (Pronatec) a été créé par le Gouvernement Fédéral en 2011, par le biais de la Loi n° 12.513, de projets et d’actions d’assistance technique et financière.

Pour plus d’informations sur l’inscription, consultez le site Web.

En plus du PRONATEC, les réfugiés et les migrants peuvent suivre un cours technique au SENAI. Pour consulter les cours disponibles, ainsi que le processus de sélection selon votre région, cliquez ici.


Admission à l'Université: comment puis-je commencer ou poursuivre mes études dans une université brésilienne?

Les demandeurs d’asile et les réfugiés peuvent accéder à des universités publiques et privées au Brésil s’ils ont terminé leur cycle d’études secondaires. Il est conseillé d’avoir une maîtrise avancée de la langue portugaise, car la plupart des cours ne sont pas enseignés en d’autres langues.

Les universités sélectionnent les étudiants selon des différents concours d’admission (communément appelés «vestibular»). Renseignez-vous sur les exigences et la documentation requise pour les dossier d’admission pour chaque établissement. L’examen le plus courant adopté est l’ENEM, qui est réalisé annuellement par l’Institut National brésilien pour les Études et la Recherche (INEP) à l’issue de l’enseignement secondaire. Pour avoir plus d’informations, consultez ici.

À São Paulo, l’organisation Mafalda offre des cours gratuits de préparations aux concours d’admission à l’université, accessibles aux réfugiés et aux migrants. Retrouvez plus d’informations sur leur site en cliquant ici.


Liste des universités avec des procédures d'entrée facilitées pour les réfugiés

Bahia

Universidade Federal da Bahia (UFBA)
Ville:
Salvador, Vitória da Conquista e Camaçari
Site: www.ufba.br/
Téléphone: (71) 3283.7820
Email: [email protected]

Distrito Federal

Universidade de Brasília (UnB)
Ville: Brasília
Site: http://www.unb.br/
Téléphone:  (61) 3107-0254 (Le bureau du Doyen)

Espírito Santo

Universidade Vila Velha (UVV)
Ville: Vila Velha
Site Web: https://www.uvv.br/
Informations complémentaires: Centre d’assistance aux réfugiés d’Espírito Santo (NUARES), Commissaire José Av. Dantas Mello, numéro 21. Boa Vista, Vila Velha – ES.
Téléphone: (27) 99248-9654.
Email: [email protected]

Minas Gerais

Universidade Federal de Juiz de Fora (UFJF)
Ville: 
Juiz de Fora
Site: 
https://www2.ufjf.br/noticias/category/concursos-ingresso/
Téléphone: (32) 2102-3911
Email: [email protected] (Centre de service – UFJF)

Universidade Federal de Minas Gerais (UFMG)
Ville: Belo Horizonte
Site: https://www.ufmg.br/
Plus d’informations:. Heures d’ouverture: de 8h30 à 11h00 et de 13h00 à 16h30.
Téléphone: (31) 3409-4162 (DRCA)
Email: [email protected]

Universidade Federal do Triângulo Mineiro (UFTM)
Villes: Uberaba et Iturama
Site: http://www.uftm.edu.br/
Email: [email protected]

Pará

Universidade Federal do Pará (UFPA)
Villes:
Belém do Pará

Site: http://www.prointer.ufpa.br/index.php?option=com_content&view=article&id=96&Itemid=342&lang=pt-br

Email: [email protected]

Paraná

Universidade Federal da Integração Latino-Americana (UNILA)
Ville: 
Foz do Iguaçu
Site: https://portal.unila.edu.br/ingresso/refugiados
Email: [email protected]

Universidade Federal do Paraná (UFPR)
Ville: Curitiba
Site: http://www.ufpr.br/portalufpr/

Universidade Estadual do Centro-Oeste do Paraná (UNICENTRO)
Ville:
Guarapuava et Irati
Site Web: https://www3.unicentro.br/
Téléphone: (42) 3621-1022 (PROEN)

Pernambuco

Faculdade Metropolitana da Grande Recife
Ville:
 Jaboatão dos Guararapes
Site: https://www.metropolitana.edu.br/cursos/graduacao/bacharelado/
Téléphone: (81)2128-0500 / 0800-500-0500
Email: [email protected]

Rio de Janeiro

Universidade Federal Fluminense (UFF)
Ville: Niterói
Site web: www.uff.br
Plus d’informations: Rua Prof. Marcos Waldemar Freitas Reis S / N °, Campus Gragoatá, Bloc E, salle 412 – Niterói / RJ.
Téléphone: (21) 2629-2732; (21) 2629-2727; (21) 996240897.
Email: [email protected]; [email protected]; [email protected]; [email protected]

Rio Grande do Sul

Universidade Federal de Santa Maria (UFSM)
Ville: Santa Maria
Site: http://site.ufsm.br/servicos/ingresso-e-reingresso

Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS)
Ville: Porto Alegre
Site: http://www.ufrgs.br/prograd/edital-de-selecao-para-ingresso-de-pessoas-em-situacao-de-refugio-nos-cursos-de-graduacao

Roraima

Universidade Federal de Roraima (UFRR)
Ville: 
Boa Vista
Site: hthttp://ufrr.br/cpv/index.php?option=com_phocadownload&view=category&id=40&Itemid=301tps://www.santiagodantas-ppgri.org/
Email: [email protected]

São Paulo

Bourse Santiago Dantas (UNESP – UNICAMP – PUC)
Ville: São Paulo
Site: https://www.santiagodantas-ppgri.org/
Plus d’informations – dernier texte publié en version disponible ici.

Universidade Católica de Santos (UNISANTOS)
Ville: Santos
Site: http://www.unisantos.br/portal/editais/editais-abertos/

Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP)
Ville: Campinas
Site: www.unicamp.br
Pour plus d’informations: Heures de bureau: 8h45 à 22h30. Universidade Estadual de Campinas – Diretoria Acadêmica – Rua Sérgio Buarque de Holanda, 290 – Ciclo Básico II – Cidade Universitária “Zeferino Vaz”. Bairro Barão Geraldo – CEP 13083-859.
Téléphone: (19) 35216410 (DAC)
Email: [email protected] ou  [email protected] (Chaire Sérgio Vieira de Mello/ UNICAMP)

Universidade Federal do ABC (UFABC)
Ville: Santo André e São Bernardo
Site: http://www.ufabc.edu.br/
Téléphone: (11) 4996-0001 / (11) 2320-6120.

Universidade Federal de São Carlos (UFSCar)
Ville: São Carlos
Site: http://www.ufscar.br
Téléphone: (16) 3351-8152.

Universidade Federal de São Paulo (UNIFESP)
Ville:
São Paulo
Site Web:
https://www.unifesp.br/
Plus d’informations: 1500 rue Sena Madureira, 1er étage – Vila Clementino, Sao Paulo – SP.
Téléphone:
(11) 3385-4101.
Email:
[email protected]


Reconnaissance du diplôme

Je suis titulaire d’un diplôme d’université dans mon pays d’origine. Comment puis-je faire valider mes diplômes au Brésil?

La revalidation des diplômes au Brésil est réglementée par l’Ordonnance Normative n ° 22, du 13 décembre 2016, du Ministère de l’Éducation du Brésil (MEC). Les diplômes étrangers de premier cycle doivent être revalidés par une université publique au Brésil pour être reconnus dans le pays. Des diplômes obtenus à l’issue des formations de Mastère ou Maîtrise et les doctorats peuvent être revalidés par des universités privées. Le Ministère de l’Éducation (MEC) réglemente le processus de reconnaissance de tous les diplômes délivrés à l’étranger. Le MEC a accordé l’autonomie aux universités publiques brésiliennes pour déterminer les conditions de reconnaissance et de validation des diplômes d’études de premier cycle. Par conséquent, les exigences ayant trait au dossier, à la durée de la procédure et à la filière d’étude choisie varient selon les universités. Cependant, certaines étapes sont communes à toutes les procédures de reconnaissance de diplôme.

  1. Vérifiez l’université publique brésilienne qui propose des formations correspondantes à filière d’études que celle que vous avez choisie.
  2. Avant de démarrer la procédure de revalidation, vous devez: comparer le contenu des programmes des cours; vérifier la note de test pour la revalidation du diplôme; vérifier qu’il y a bien des promotions issues de la filière d’études concernée  (de sorte que la formation est reconnue par le Mininstère de l’éducation brésilien); vérifier les frais à régler pour la revalidation; vérifier si le processus de revalidation est en cours et, si possible, contacter le chargé de cours pour la résolution d’autres problèmes.
  3. Soumettre la demande de revalidation accompagnée de votre certificat de refuge délivré par le CONARE et tous les documents pertinents disponibles (tels que le diplôme d’études de premier cycle, le Curriculum Vitae et les dossiers universitaires, relevé de notes….).
  4. Les universités facturent généralement des frais pour de telles procédures administratives, qui peuvent varier considérablement selon les institutions. Certaines universités ont déterminé une réduction de ces frais pour les personnes en situation de vulnérabilité (par autodéclaration) ou de refuge – le réfugié devrait donc rechercher le meilleur rapport coût-bénéfice parmi les universités du Brésil.
  5. Un jury spécial sélectionné composé d’enseignants d’université évaluera votre demande de revalidation.
  6. En cas de divergence entre la filière d’études suivie à l’étranger et celle qui est proposée par l’université au Brésil, ou  en l’absence de pièces constituantes du dossier, le jury pourra demander la réalisation de tests (em langue portugaise) ou de suivre des cours complémentaires nécéssaires à la reconnaissance de l’équivalence des diplômes.
  7. Certaines universités exigent également un certificat de maîtrise en portugais pour les étrangers. Le certificat délivré par l’institution CELPE-Bras est le seul certificat reconnu officiellement en matière de maîtrise du portugais. Quatre niveaux sont distingués: Intermédiaire, Intermédiaire Supérieur, Avancé et Avancé Supérieur. Pour plus d’informations, consultez le site web de CELPE-Bras.

Attention: Indépendamment du certificat d’aptitude, il est obligatoire d’obtenir une maîtrise minimale de portugais niveau intermédiaire, puisque le réfugié peut subir un test de revalidation qui sera appliqué en portugais.

Pour plus d’informations, consultez le site web du Ministère de l’Éducation.

Depuis mars 2016, l’ONG Compassiva a lancé un projet en partenariat avec le HCR pour fournir une assistance individuelle aux réfugiés souhaitant faire reconnaître leurs diplômes. Veuillez les contacter pour plus d’informations.

Pour plus d’informations sur la procédure de revalidation des diplômes, lire à propos cette publication (en anglais) du HCR en partenariat avec l’ONG Compassiva.


Classes de Portugais

Certaines institutions publiques et ONG offrent des cours de portugais de base gratuits pour les réfugiés et les demandeurs d’asile. Nous vous prions de vous réferer à la liste ci-dessous. En raison de la forte demande pour ces cours, certains d’entre eux peuvent présenter des listes d’attente. Vous pouvez également contacter des organisations partenaires du HCR pour plus d’informations.

BRASILIA
IMDH (partenaire du HCR)
Il propose des cours de portugais et est aussi un lieu d’inscription à d’autres cours de langue, cependant avec la pandémie, le recensement des cours disponibles se fait en permanence, donc si vous êtes intéressé, contactez IMDH.
Courriel : [email protected]
Téléphones : (61) 3340-2689 et 3447-8043
Whatsapp : (61) 98210-5085.

CURITIBA
Portugais pour étrangers – Celin
Pour le moment, il n’y a pas de cours, car ils attendent que l’Université fédérale du Paraná reprenne ses activités toujours sans prévision.
Adresse : Rua Dr. Faivre, n° 405, 4e étage – Éd. D. Pedro II.
Téléphone : +55 (41) 3360-5101 / 3360-5267

MANAUS
CARE (Centre d’Appui et de Référence aux Réfugiés et Migrants) (Partenaire du HCR)
Adresse : Av. Maués, 120 – Cachoeirinha
Courriel : [email protected]
Téléphone : (92) 3342-6531 (92) 99303-7757 (WhatsApp)
Site Web : https://adra.org.br/estado/amazonas/

Caritas Arquiodicesan de Manaus (partenaire du HCR)
Adresse : Rua Joaquim Nabuco, 1023 – Centro
Courriel : [email protected]
Téléphones : (92) 99292-4472 / (92) 3212-9030
Site Web : arquidiocesedemanaus.org.br/caritas

SJMR (Service Jésuite pour les Migrants et les Réfugiés) (Partenaire du HCR)
Adresse : Av. Joaquim Nabuco, 1023 – Centre
Courriel : [email protected]
Téléphone : (92) 99157-6097
Site Web : www.sjmrbrasil.org

PORTO ALEGRE
Cibaï Migrations
Les cours se déroulent actuellement en ligne.
Adresse : Rua Dr Barros Cassal, 220 – Floresta
Courriel : [email protected]
Whatsapp : 51 9 9222 3032

SJMR (Service Jésuite pour les Migrants et les Réfugiés) (Partenaire du HCR)
Adresse : Rua General Caldwell, 651, dans le quartier de Menino Deus – Porto Alegre (RS)
Courriel : [email protected]
Téléphone : +55 51 3254-0140
WhatsApp : +55 51 9 9995-5573
Site Web : https://sjmrbrasil.org

RIO DE JANEIRO
Caritas Archidiocèse de Rio de Janeiro (partenaire du HCR)
Adresse : Rua São Francisco Xavier, nº483 – Maracanã
Whatsapp : (21) 97228-1178

SAO PAULO
Caritas Archidiocèse de São Paulo – Service d’accueil et d’orientation des réfugiés (partenaire du HCR)
Adresse : Rua José Bonifácio, nº107, 1er étage – Centro
Whatsapp : +55 11 97630-8023
Du lundi au vendredi, de 08h30 à 17h30.

Compatissant (partenaire du HCR)
Adresse : R. da Glória, 900 – Liberdade
Whatsapp : (11)97512-0307 ou (11)93730-4461.
Site Web : www.compassiva.org.br

ADUS
Pour prendre rendez-vous à São Paulo ou prendre rendez-vous en ligne (autres villes), accédez au lien : https://adus.org.br/fale-conosco/solicitar-atendimento-online-ou-presencial/De plus, ADUS a produit des leçons vidéo en ligne gratuites.

VUE DU MONDE
Whatsapp : (11) 99427-9660
Site Web : https://visaomundial.org.br/

BONNE VUE
AVSI – Pour les résidents des abris de l’opération Acolhida gérés par AVSI, recherchez des équipes de moyens de subsistance de votre abri.

FSF – Pour les résidents des abris Operation Acolhida gérés par Fraternidade Sem Fronteiras – FSF, recherchez des équipes de subsistance à partir de l’adresse de votre abri : Av. Carlos Pereira de Melo, 999 – Jd. Floresta)

SJMR – adresse : Av. Gén. Ataide Teive, 2386 – Liberdade, Boa Vista – RR, 69314-292
ADRA – adresse : R. Belarmino F Magalhães, 1584 – Tancredo Neves, Boa Vista – RR, 69313-485

World Vision – Informations sur les cours au siège d’ADRA (Rua Belarmino F Magalhães, 1584 – Tancredo Neves, Boa Vista – RR, 69313-485) ou à PTRIG Boa Vista (Avenida Brasil, quartier 13 de Setembro, Boa Vista, Roraima / CEP 69308 -050 )

PACARAIMA
Solidarité IMDH – orientation vers des cours de portugais (adresse : R. Uraricoera, 671 – Bairro São Vicente CEP 69303-453 – Boa Vista-RR)

CCR, Centre de formation et de référence de Pacaraima – Rua Um, numéro 289 – Centro, Pacaraima

vidéo en ligne gratuites.


Cours en ligne gratuits

Vous trouverez ci-dessous une série de plateformes avec des cours en ligne gratuits. Pour en savoir plus sur le cours, il suffit de cliquer sur le nom de l’organisation.

Fundação Bradesco
SEBRAE
SENAT
SENAI
Governo do Brasil
Coursera


Chaise Sérgio Vieira de Mello

Promouvoir l’éducation, la recherche et la vulgarisation universitaire auprès de la population réfugiée est l’un des objectifs de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Depuis 2003, le HCR a mis en place la Chaire Sérgio Vieira de Mello (CSVM) en coopération avec les centres universitaires nationaux et le Comité national pour les réfugiés (CONARE).

Actuellement, le CSVM est composé de 19 établissements d’enseignement supérieur répartis dans neuf États et le District fédéral. D’autres universités ont déjà présenté des plans de travail et sont en train de signer l’accord. Les institutions avec un lien actif sont :

Pontifícia Universidade Católica de Minas Gerais (PUC-Minas)

PUC Minas a rejoint la Chaire Sérgio Vieira de Mello en juillet 2019. Considérée comme la plus grande université catholique du monde par le Vatican, PUC Minas possède une vaste expérience dans l’enseignement, la recherche et la vulgarisation sur le thème du refuge et des migrations internationales. Les instituts des sciences sociales, humaines, biologiques et les facultés de droit et de psychologie de la PUC Minas ouvrent leurs laboratoires, cliniques et service d’assistance judiciaire (SAJ) en priorité pour aider les réfugiés. De plus, «l’Espace des réfugiés», qui abrite le CSVM, dont le siège est à l’Institut des sciences sociales, aide les réfugiés qui souhaitent réorganiser leur vie universitaire et reprendre leurs études à l’université, en recevant un soutien personnalisé et en utilisant les bourses institutionnelles que l’université des offres. offre à la communauté universitaire. Avec une production scientifique importante sur ce sujet, les départements de géographie, relations internationales, travail social, sciences sociales et droit, avec leurs programmes de troisième cycle respectifs, travaillent intensivement à la préparation d’articles, de monographies, de mémoires et de thèses de doctorat. En outre, PUC Minas a mené une série d’initiatives visant à renforcer les réseaux de recherche et de collaboration brésiliens et internationaux concernant la migration internationale et le refuge.

Le CSVM-PUC Minas est coordonné par le professeur Danny Zahreddine.

Contacts:

  • Courriel : [email protected]
  • Adresse : Avenida Dom José Gaspar, nº 500 – Bâtiment 47, salle 323, Bairro Coração Eucarístico – Belo Horizonte / MG.
  • Téléphone : (31) 3319-4069

Pontificia Universidade Católica de São Paulo (PUC-SP)

Le CSVM de la PUC-SP existe depuis 2004, en contact avec plusieurs entités locales et universités brésiliennes et étrangères. Des événements ont eu lieu à la PUC-SP, à la FDULisboa et à l’Université européenne (Portugal). Le CSVM-PUC-SP a participé aux réunions de la Confédération des associations familiales au Portugal et du Conseil pontifical pour la famille au Vatican. De plus, un livre sur l’immigration, les réfugiés et l’égalité des peuples est en préparation avec une vision multidisciplinaire des domaines de connaissance. Plusieurs personnalités ont été invitées et ont reçu 143 articles de 11 pays en cinq langues.

Le CSVM-PUC-SP est coordonné par le professeur Marco Antonio Marques da Silva (titulaire de la Faculté de droit de la PUC-SP, Processus constitutionnel, Droits fondamentaux et Dignité humaine).

Contacts:

Pontifícia Universidade Católica do Rio de Janeiro (PUC-RJ)

La Chaire CSVM de la PUC-Rio mène des activités d’enseignement, de recherche et de vulgarisation sur le thème de la migration forcée. Des cours de premier cycle et de troisième cycle sont proposés, impliquant cinq départements (relations internationales, droit, arts, travail social et psychologie). Les enseignants sont impliqués dans la recherche sur l’éligibilité, la politique de migration et de refuge dans une perspective comparative, la narration et la traduction, les questions d’enfance, de refuge et de traumatisme. Ils organisent divers événements et débats tout au long de l’année, ouverts et gratuits, sur des questions de conjoncture et de protection des réfugiés. Trois domaines de services sont actuellement proposés aux migrants et aux réfugiés résidant à Rio de Janeiro : 1) Prévestibulaire communautaire (avec des postes réservés aux étudiants de ce profil) et préparation à l’ENEM ; 2) Assistance et conseils juridiques, en particulier dans les domaines des affaires et du travail et 3) Service de psychologie appliquée avec des soins psychologiques et thérapeutiques. PUC-Rio compte également sur une ambulance de la faculté de médecine, offrant des soins médicaux et des examens à des prix populaires. Le CSVM PUC-Rio annonce ses activités sur Facebook, à travers la page @Refugiando.

Le CSVM PUC-Rio est coordonné par le professeur Florian Hoffman.

Contacts:

Universidade Católica de Santos (UNISANTOS)

Le CSVM d’UNISANTOS, référence sur la question des réfugiés dans la Baixada Santista, est partenaire du HCR depuis 2007. En 2010, il a accueilli le premier séminaire annuel de la chaire, et en 2017 le huitième séminaire (IIe conférence latino-américaine) de la CSVM, quand on a célébré les 20 ans de la Loi 9.474/97, les 50 ans du Protocole de 1967 sur les réfugiés et les 10 ans du CSVM d’UniSantos. Il développe des activités d’enseignement, de recherche et de vulgarisation, notamment en droit, relations internationales et santé collective, stimulant la réflexion, la diffusion et la sensibilisation sur le sujet des réfugiés. Il propose un examen d’entrée différencié pour les réfugiés et une exonération totale des frais de scolarité et du paiement mensuel. Il a des partenariats avec des ONG qui fournissent une assistance à la population réfugiée, ainsi que des campagnes de collecte de fonds pour la cause des réfugiés.

Le CSVM-UNISANTOS est coordonné par le professeur Denise Martin Coviello, ayant comme coordinatrice adjointe le professeur Liliana Lyra Jubilut.

Contacts:

Université de Brasilia (UnB)

Le HCR et l’UnB ont signé l’accord de coopération établissant la Chaire Sérgio Vieira de Mello (CSVM) en novembre 2017. Selon le plan de travail présenté au HCR, l’université inclura le thème du refuge dans des disciplines telles que « Pratiques juridiques en matière de droits de l’homme » et « Santé mentale en santé collective » et dans le programme de troisième cycle en linguistique appliquée du Département de langues étrangères et de traduction (LET). Il élargira également la recherche sur la langue portugaise en tant que «langue d’accueil» pour les réfugiés et les migrants et créera un groupe interdisciplinaire pour développer des études théoriques sur la psychologie et la migration.

En tant qu’activités d’expansion, UnB fournira des services de traduction communautaire pour les réfugiés et les migrants, élargira l’offre de cours de portugais et de services de santé mentale pour les personnes en situation de refuge, et offrira des cours de courte durée pour la formation des enseignants qui souhaitent travailler dans l’enseignement de portugais comme langue d’accueil.

En outre, il mettra en œuvre le Programme Migrations et Frontières dans le District fédéral, qui – entre autres objectifs – constituera une banque d’interprètes et développera un logiciel interactif avec des glossaires de termes et d’expressions stratégiques pour résoudre des situations de communication quotidiennes, y compris des dictionnaires parlants et des instruments faisant référence aux langues.

Le CSVM-UnB est coordonné par le professeur Lúcia Barbosa.

Contacts:

Université de Vila Velha (UVV)

En 2004, le NUARES – Noyau de soutien aux réfugiés à Espírito Santo a été créé à l’UVV. En 2005, l’UVV-CSVM a commencé avec la proposition de promouvoir et diffuser la question des réfugiés. Avec cela, l’UVV a commencé à agir sur le thème du refuge dans ses trois axes : enseignement, recherche et extension universitaire. En 2010, il a accueilli le Second Séminaire National du CSVM sur le thème « Protection et intégration des réfugiés dans les Universités : acquis et perspectives ». En 2017, l’UVV a terminé 13 années consacrées au travail avec les réfugiés.

Le CSVM-UVV est coordonné par le professeur Viviane Mozine et par le professeur Rafael Simões.

Contacts:

Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ)

Le CSVM a été créé à l’UERJ en juin 2017. Il a le travail pionnier d’articulation inter- et multidisciplinaire entre la Faculté d’éducation, l’Institut de linguistique, l’Institut de médecine sociale, l’Institut de nutrition, l’Institut des sciences sociales, la Faculté de droit, le Département de Relations internationales, Institut d’éducation physique et sportive, Faculté de formation des enseignants / FFP (São Gonçalo), Faculté d’éducation de Baixada Fluminense / FEBF (Duque de Caxias), Institut de psychologie et Institut des arts. Ensemble développent depuis 2014 des actions sur le thème du refuge, telles que la prise en charge des demandeurs réfugiés et des réfugiés à travers des projets de vulgarisation, des approches thématiques en recherche avancée dans les études de troisième cycle et dans les cursus de premier cycle et de troisième cycle.

Un CSVM-UERJ est coordonné par le professeur Ana Karina Brenner.

Contacts:

Universidade do Vale do Itajaí (UNIVALI)

L’Université de Vale do Itajaí (UNIVALI) a rejoint le CSVM en mars 2020. L’institution, considérée comme la meilleure université privée de Santa Catarina, propose un programme de master spécifique sur le thème du refuge et de la migration internationale, visant à former des professionnels du droit. de la migration transnationale, ce master étant conjoint avec l’Università degli Studi di Perugia-Italie. Il dispose également du RI-LAB (Laboratoire des Relations Internationales), qui assiste les migrants et les réfugiés dans leurs demandes de régularisation, en partenariat avec la Police Fédérale, ainsi que pour l’insertion professionnelle et l’accès aux droits. A travers le Model Law Firm, il agit sur les demandes légales des migrants et des réfugiés. L’Université participe également à des efforts conjoints pour fournir une assistance juridique aux Vénézuéliens de Roraima. En outre, l’université propose des cours de portugais comme langue d’accueil pour les réfugiés, en partenariat avec le Colégio Dom Bosco à Balneário Camboriú. L’institution a une importante production scientifique sur ce thème, fournissant des articles, des monographies, des mémoires et des thèses, ainsi que des conférences à la communauté universitaire et des rapports sur les droits des migrants.

CSVM – UNIVALI est coordonné par le professeur Rafael Padilha dos Santos et le professeur Lisiane Ferreira Pieniz

Contacts:

Universidade do Vale do Rio dos Sinos (UNISINOS)

Le CSCVM-UNISINOS existe depuis 2011 et est rattaché à l’Ecole des Sciences Humaines. En plus de la création d’activités académiques, de cours, de conférences, de colloques, de séminaires et de la production de monographies de premier cycle et de spécialisation, de mémoires de maîtrise et de thèses axés sur la migration, le refuge et les droits de l’homme, le CSVM-UNISINOS maintient un groupe d’étude permanent sur le thème. CSVM-UNISINOS travaille dans la protection des réfugiés et des demandeurs d’asile à Rio Grande do Sul, en mettant l’accent sur sa participation mensuelle aux réunions COMIRAT-POA et la création du programme de stages obligatoires du cours IR et de la réinstallation solidaire UNHCR / ASAV Programme.

Le CSVM-UNISINOS est coordonné par les professeurs Alfredo Culleton.

Contacts:

Universidade Estadual da Paraíba (UEPB)

L’UEPB fait partie du CSVM depuis 2014, par résolution du CONSUNI, étant liée au Noyau d’Etude et de Recherche sur les Déplacés Environnementaux (NEPDA). Depuis lors, il propose des cours sur la migration forcée et les réfugiés dans les cours de premier cycle et de troisième cycle en relations internationales, ainsi que des discussions sur des sujets dans diverses disciplines, la publication d’articles, la conduite de séminaires et l’assistance, en personne ou non, aux demandeurs d’asile, réfugiés et autres. migrants forcés en cours d’intégration au Brésil.

Le CSVM-UEPB est coordonné par les professeurs Andrea Pacheco Pacífico et Thalita Melo.

Contacts:

Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP)

UNICAMP a rejoint la Chaire Sergio Vieira de Mello en septembre 2017, y compris un partenariat avec la municipalité de Campinas – Département de la citoyenneté (gouvernement municipal) et l’Agence métropolitaine de Campinas (gouvernement de l’État). Les actions de la Chaire sont organisées par le Groupe de Travail et s’appuient sur l’élargissement des études et de la production scientifique, dans le dialogue et les partenariats avec différents acteurs centrés sur la thématique du refuge, dans un programme de bourses pour professeur d’université sous statut de refuge, dans l’enseignement du portugais, dans la formation des gestionnaires publics, dans l’élargissement de l’admission et la revalidation des diplômes et dans le soutien aux étudiants réfugiés à l’université.

Le groupe de travail du CSVM est coordonné par le professeur Ana Carolina de Moura Delfim Maciel.

Contacts:

  • Adresse : Gabinete do Reitor, Cidade Universitária Zeferino Vaz, Campinas/SP
  • Courriel : [email protected]
  • Facebook
  • Téléphone : (19) 3521-5898

Universidade Federal da Grande Dourados (UFGD)

L’UFGD est présente au CSVM par le biais de la Faculté de droit et de relations internationales, développant le sujet des réfugiés dans les cours de premier cycle de la Faculté de droit et de relations internationales (FADIR), ainsi que dans plusieurs disciplines dans le cours de relations internationales . Aux cycles supérieurs, le sujet des réfugiés est abordé dans le nouveau master Frontières et droits de l’homme, dans les deux axes de recherche du parcours. L’UFGD s’est efforcée d’établir un processus de sélection spécifique pour les migrants, les réfugiés et les titulaires de visas humanitaires afin de pourvoir les postes vacants dans les cours de premier cycle et de troisième cycle à l’université.

Le CSVM-UFGD est coordonné par le professeur Hermes Moreira Júnior.

Contacts:

Université fédérale de Minas Gerais (UFMG)

L’UFMG est devenue membre du CSVM en octobre 2020. L’université propose des cours de premier cycle et des cycles supérieurs et accueille des groupes de recherche et d’étude sur les thèmes du refuge, de la protection humanitaire, de la migration internationale et des droits de l’homme dans diverses unités, telles que la Faculté des lettres , Faculté des sciences économiques Sciences, Faculté de Droit et Département de Psychologie. Des postes spécifiques sont proposés aux personnes d’autres nationalités en situation de vulnérabilité, conformément à la résolution CEPE 07/2019. L’UFMG compte sur l’assistance juridique de la Division de l’aide juridique, psychologique à travers le devoir psychologique du service de psychologie appliquée, le soutien à la formation des enseignants dans l’enseignement du portugais comme langue d’accueil, en plus de la promotion des activités culturelles, à travers le rectorat Pro-Extension.

Le CSVM-UFMG est coordonné par le Professeur Carolina Moulin (FACE/CEDEPLAR).

Contacts:

Université fédérale de Roraima (UFRR)

L’UFRR a fait partie de la Chaire Sérgio Vieira de Mello en mai 2017. Les actions de l’UFRR comprennent les axes d’enseignement, de recherche et de vulgarisation. Dans le domaine de l’éducation, les disciplines du droit international des réfugiés et du droit humanitaire sont planifiées et approuvées dans le programme d’études supérieures en relations internationales et en droit international des réfugiés au troisième cycle en société et frontières (PPGSOF). Dans le domaine de la recherche, le CSVM / UFRR a coordonné des recherches approfondies sur les immigrants vénézuéliens à Roraima (avec ObMigra et CNIg) et a enregistré deux projets de recherche sur les réfugiés dans les centres urbains et les réfugiés et la migration internationale à Roraima, en plus d’avoir un laboratoire de Études sur la migration, les réfugiés et les apatrides (LAMIGRA). Dans le domaine de la Vulgarisation, le CSVM/UFRR apporte son concours au Réseau d’Accueil de l’UFRR dans la formation des étudiants,

Le CSVM/UFRR est coordonné par le professeur Gustavo da Frota Simões.

Contacts CSVM/UFRR :

  • Adresse : Centro de Ciências Humanas – Campus Paricarana. Un V. Ene Garcez, 2413 – Boa Vista/RR
  • Facebook
  • Courriel : [email protected]
  • Téléphone : (95) 3621-3453

Université fédérale de Santa Catarina (UFSC)

Le CSVM de l’UFSC promeut des actions dans trois domaines : dans l’éducation, en proposant des cours et des cours sur le refuge, les droits de l’homme, l’immigration et l’apatridie ; en recherche, avec la production et l’encadrement de travaux et de recherches au niveau licence, master et doctorat ; et l’extension formée par trois projets : 1. Eirenè / NAIR – Centre de soutien aux immigrés et réfugiés, 2. NUPLE – Portugais comme langue d’accueil ; 3. « Droit à la ville des immigrés et des réfugiés dans le Grand Florianópolis : intégration aux services publics et de loisirs ». Les projets d’extension proposent des cours de portugais, des formations, des événements, la production de matériel pédagogique et une assistance juridique aux réfugiés, aux apatrides et aux immigrés. Les actions sont développées avec plusieurs partenaires, notamment, la Pastoral do Migrante de Florianópolis et le Bureau du défenseur public de l’Union. Le CSVM est actif dans le groupe de travail sur la migration de l’Assemblée législative de Santa Catarina et dans le groupe de soutien aux immigrés et aux réfugiés de l’agglomération de Florianópolis ( GAIRF).

Le CSVM-UFSC est coordonné par le professeur :
Profa. Dr. Maria Helena Lenzi – Professeur au Département de géosciences de l’UFSC

Avec le soutien des enseignants :
Profa. Dr. Karine de Souza Silva – Coordonnatrice d’Eirenè et du projet d’appui Nucleus pour le soutien aux immigrés et aux réfugiés
Profa. Dr. Rosane Silveira – Projet portugais comme langue d’accueil (PLAM)
Dra. Janaína dos Santos Macedo – Serveur Technique Administratif

Contacts:

Université fédérale de Santa Maria (UFSM)

Le CSVM de l’UFSM a été mis en place en 2015, à l’initiative du Migraidh, Groupe Enseignement, Recherche et Vulgarisation Droits Humains et Mobilité Humaine Internationale. En plus d’intégrer les débats sur l’immigration et le refuge dans des disciplines connexes, le CSVM propose la discipline complémentaire de la mobilité humaine et des droits de l’homme. Dans la recherche, les activités portent sur le débat sur le thème de l’immigration et du refuge et sur l’analyse des mécanismes institutionnels pouvant répondre aux défis de l’immigration et du refuge. Dans le domaine de la vulgarisation, le CSVM développe des services de conseil juridique et des lignes directrices générales pour les immigrants et les réfugiés, en particulier ceux axés sur l’accès aux droits. En outre, des cours de langue portugaise sont proposés, ainsi qu’un soutien à la construction d’activités culturelles pour les immigrants et les réfugiés.

Le CSVM-UFSM est coordonné par le professeur Giuliana Redin.

Contacts du CSVM-UFSM :

Université fédérale de São Carlos (UFSCar)

Depuis 2009, l’UFSCar accueille des étudiants réfugiés, admis par un test spécifique, et à partir de 2015, elle a commencé à utiliser les notes obtenues à l’ENEM. Les élèves réfugiés bénéficient d’accompagnements académiques et pédagogiques. Dans le cadre de la recherche, l’UFSCar dispose du Laboratoire d’études sur la migration (LEM), lié au Groupe de recherche enregistré au CNPQ en tant qu »Anthropologie de la migration’, du Post-Graduation en Anthropologie de l’UFSCar. En termes d’extension, l’UFSCar propose des cours de langue portugaise pour les étrangers, ainsi que la diffusion de l’admission spécifique pour les personnes en statut de réfugié dans les cours de premier cycle.

Le CSVM-UFSCar est coordonné par l’équipe interministérielle, composée de :

Prof. Dr. Svetlana Ruseishvili – Département de sociologie, Groupe interdisciplinaire sur les études sur la migration et la mobilité (InterMob). [email protected]

Keila Maria Cândido – Secrétaire générale du Secrétariat pour les actions positives, la diversité et l’équité-SAADE. [email protected]

Tainá Veloso Justo – assistante administrative au CIG / ProGrad. [email protected]

Contacts:

  • Placer
  • Téléphone : (16) 3351-9771

Université fédérale de São Paulo (UNIFESP)

Le CSVM-UNIFESP a développé des actions d’accueil et de formation afin d’aider à l’intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile dans la réalité socioculturelle brésilienne. Il propose des soins de santé, des cours de portugais pour les réfugiés, des actions de diffusion et la formation d’une culture académique d’accueil et de clarification par rapport au thème du refuge, dans les trois piliers de l’enseignement universitaire (enseignement, recherche et vulgarisation). En outre, des projets de mise en œuvre de politiques institutionnelles concernant l’ouverture de postes vacants pour les réfugiés et la revalidation des diplômes sont en cours de préparation et d’approbation.

Le CSVM-UNIFESP est coordonné par le professeur João Alberto Alves Amorim.

Contacts:

Universidade Federal de Uberlândia (UFU)

L’Université fédérale d’Uberlândia (UFU) a signé un accord de coopération avec le HCR pour la mise en œuvre du CSVM en octobre 2020. Pour les premières années du CSVM, les actions en cours et existantes ont été regroupées en Centres et Groupes et Enseignement, Recherche et Extension des cours cours de premier cycle et de cycles supérieurs en relations internationales, droit, lettres et linguistique et santé publique. Ces espaces ont favorisé la formation de personnel qualifié à l’aide de monographies, mémoires de fin d’études, mémoires et thèses sur le thème du refuge. Ils ont également favorisé la production de connaissances diffusées lors de différents événements et dans des publications académiques, didactiques et d’information, afin de permettre l’accès aux publics les plus différents. Dans le cadre d’actions d’extension universitaire, de formation et de renforcement des capacités, d’événements, l’assistance juridique, l’enseignement du portugais aux étrangers et des actions de sensibilisation sont développés. La coordination de la chaire s’effectue au sein du Centre de recherche et d’études sur les droits de l’homme de l’Institut d’économie et des relations internationales.

Le CSVM-UFU est coordonné par le Professeur Marrielle Maia Alves Ferreira

Contacts:

Universidade Federal do ABC (UFABC)

Créé en 2014, CSVM-UFABC opère en mettant l’accent sur l’intégration locale des réfugiés, en particulier dans la région ABC de São Paulo. Il se compose des professeurs permanents suivants : Adriana Capuano de Oliveira, Gilberto MA Rodrigues, José Blanes Sala, Julia Bertino Moreira et Roberta Guimarães Peres ; et par des professeurs collaborateurs : Acácio Almeida, Leonardo Freire de Mello et Marilda Menezes. En enseignement, offrir des disciplines spécifiques au premier cycle en relations internationales et aux études supérieures en sciences humaines et sociales; en extension, il enseigne un cours de formation sur la migration et le refuge, ainsi qu’un cours de portugais pour les réfugiés, les demandeurs d’asile et les migrants ; en recherche, il développe un projet collectif, en plus de projets individuels d’enseignants et d’accompagnement du travail d’étudiants aux niveaux licence et master. Depuis 2018, l’UFABC propose également la réservation de places pour les réfugiés et les demandeurs d’asile dans les cours de premier cycle. Le CSVM-UFABC est guidé par un système de rotation entre enseignants dans l’exercice de la coordination pour une durée d’un an.

Le CSVM-UFABC est actuellement coordonné par le professeur José Blanes Sala (août 2018 à août 2019). Lire le rapport annuel.

Contacts:

  • Adresse : Sala da CSVM : Térreo, Bloco Delta, Campus São Bernardo, UFABC
  • Blog  et  Facebook
  • Courriel : [email protected]
  • Téléphone : (11) 2320-6371

Universidade Federal do Espírito Santo (UFES)

Le CSVM-UFES a été créé en 2015 avec l’objectif de promouvoir et de diffuser, en particulier, le droit international des réfugiés, ainsi que de développer des activités qui intègrent le thème du refuge dans l’agenda académique de l’institution. Parmi les activités, dans le cadre de l’éducation, il promeut des conférences et des événements et propose la discipline Droit international des réfugiés et des migrants. Dans le domaine de la recherche, il compte sur le groupe de recherche «Refugee and Migrant Center», du «GETAI – International Law on Human Rights» et «Recognition: Human Rights and Affirmation (UNICEUB-UFES)», en plus des recherches liées à le programme d’études supérieures en droit de l’UFES. Sur les activités de vulgarisation, des « Actions d’Accompagnement des Migrants et des Réfugiés dans l’ES » ont été promues, et le « Centre d’Appui et d’Assistance aux Etudiants Etrangers à l’Ufes,

Le CSVM-UFES est coordonné par les professeurs Brunela Vieira de Vincenzi et Ethel Maciel.

Contacts:

Université fédérale du Mato Grosso do Sul (UFMS)

L’Université fédérale du Mato Grosso do Sul (UFMS) propose un processus de sélection spécifique pour les postes vacants pour l’obtention d’un diplôme en face à face, destiné aux réfugiés reconnus ou en situation de regroupement familial et aux immigrants avec un visa humanitaire. L’UFMS promeut également la revalidation des diplômes et la reconnaissance des diplômes étrangers de premier cycle et de troisième cycle strictu sensu avec exonération de frais et propose des cours de premier cycle et de maîtrise en droit lié au droit international des réfugiés et aux droits de l’homme. L’université a des groupes et des projets de recherche liés à l’institut du refuge et aux migrations internationales, avec la Ligue académique de droit international des réfugiés (LADIR), composée d’étudiants en droit, dans le but d’établir des activités d’enseignement, de recherche et de vulgarisation sur le thème.

Le CSVM-UFMS est coordonné par le Professeur César Augusto S. da Silva, de la Faculté de Droit

Contacts:

Universidade Federal do Paraná (UFPR)

En septembre 2013, l’UFPR a signé un accord de partenariat avec le HCR pour la mise en place de la Chaire Sérgio Vieira de Mello. Afin de se conformer aux dispositions de ce mandat, le CSVM de l’UFPR a mis en œuvre le programme de vulgarisation et de recherche «Politique migratoire et université brésilienne», afin de: développer des politiques d’accueil et d’insertion des réfugiés et des migrants dans les cours de premier cycle et de troisième cycle; revalider les diplômes étrangers ; renforcer l’autonomie et la qualification des réfugiés, des migrants et des apatrides et de leurs organisations, pour la formulation de la politique migratoire.

Le CSVM-UFPR est coordonné par le professeur Tatyana Friederich.

Contacts:

Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS)

Le CSVM de l’UFRGS travaille dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de la vulgarisation sur le thème du refuge et des migrations. Parmi eux figurent le IV Séminaire National du CSVM-UFRGS, tenu en 2014 ; la réalisation de projets liés à l’enseignement de la langue portugaise ; la publication de matériel scientifique sur le sujet. Par ailleurs, le CSVM travaille en partenariat avec le Groupement Conseiller Juridique aux Migrants et Réfugiés SAJU/UFRGS (GAIRE) pour animer des formations, des ateliers, des ateliers sur le thème du refuge et une assistance multidisciplinaire directe aux migrants forcés et réfugiés.

Le CSVM-UFRGS est coordonné par les professeurs Roberta Camineiro Baggio (Faculté de droit) et Veronica Korber Gonçalves (Relations internationales).

Contacts:

Université Fédérale Fluminense (UFF)

L’UFF a rejoint le CSVM en août 2018. Une politique institutionnelle dans le domaine de la migration et du refuge est mise en œuvre à travers le « Programme d’accès à l’enseignement supérieur pour les réfugiés, demandeurs et titulaires de visa humanitaire » lié au Bureau d’extension, avec la proposition d’élargir la thématique dans l’enseignement, la recherche et la vulgarisation, ainsi que sensibiliser les groupes de la communauté académique. L’UFF favorise la revalidation des diplômes des réfugiés, l’entrée des réfugiés à l’université, propose des cours de portugais pour les réfugiés et l’insertion dans les cours sociaux pré-vestibulaires. L’université propose également une assistance juridique, des services sociaux et de la psychologie, en plus de qualifier les fonctionnaires et les gestionnaires.

Le CSVM-UFF est coordonné par le professeur Ângela Vasconcelos, avec le professeur Clarissa Maria Beatriz Kowarski comme coordinatrice adjointe et a la collaboration du professeur Cesar Barreto.

Contacts:

Université de Salvador (Unifacs)

Fondée en 1972, Unifacs compte actuellement 23 projets de sensibilisation communautaire et 33 groupes de recherche inscrits au CNPQ, renforçant la mission institutionnelle de Here for Good, reflétée dans sa reconnaissance avec une entreprise B Corp – mouvement mondial de personnes qui utilisent les affaires comme une force pour le bien . Le Centre de services aux migrants-Unifacs a rejoint la Chaire Sérgio Viera de Mello en septembre 2020, reconnaissant le travail d’autonomisation des réfugiés et des migrants à Bahia. En plus des travaux développés dans le cadre de la recherche (de l’initiation scientifique au doctorat), le CSM-Unifacs propose des cours gratuits de portugais et professionnels ; assistance juridique et sociale – tout au long du processus de documentation (de la demande de refuge / résidence à l’enregistrement à CADúnico);

Le CSVM-Unifacs est coordonné par le professeur Rafaela Ludolf.

Contacts:

  • Courriel :  [email protected]
  • Instagram: @centrodesservicoaomigrante
  • Téléphone : (71) 99197-9066

Université fédérale de Goiás (UFG)

L’UFG est une institution d’enseignement, de recherche et de vulgarisation qui vise à produire, systématiser et socialiser les savoirs et savoirs, former des professionnels et des citoyens engagés dans la transformation et le développement de la société. Au cours de ses 59 années d’histoire, l’UFG a diversifié et élargi ses opérations et compte aujourd’hui 102 cours de premier cycle sur place et 22 000 étudiants, répartis dans deux régions, Goiás et Goiânia. Dans la capitale, l’UFG possède le campus Aparecida de Goiânia, le campus Colemar Natal e Silva (place de l’université) et le campus Samambaia. À Regional Goiás, l’UFG propose 7 cours répartis en deux unités académiques spéciales. En plus de l’obtention du diplôme, l’UFG propose 78 formations supérieures stricto sensu, dont des masters, des doctorats et des masters professionnels, avec plus de 4 200 étudiants.

Le CSVM-UFG est coordonné par le professeur João Henrique Ribeiro Roriz.

Contacts:

Universidade Federal de Juiz de Fora (UFJF)

La chaire Sérgio Vieira de Mello (CSVM) est un projet du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) avec des universités brésiliennes pour soutenir les réfugiés ou les réfugiés. L’Université fédérale de Juiz de Fora (UFJF) héberge le CSVM avec des actions dans différents domaines, couvrant l’enseignement, la recherche, la vulgarisation et l’internationalisation. En décembre 2021, un accord de partenariat a été signé entre l’Université fédérale de Juiz de Fora et le HCR, pour la mise en œuvre du CSVM/UFJF, qui propose actuellement 13 actions réparties dans différents domaines de connaissance.

Le CSVM-UFJF est coordonné par le professeur Rodrigo Christofoletti.

Contacts: