Éducation

Les réfugiés et les demandeurs d’asile ont droit à l’éducation conformément à la loi brésilienne 9.474 / 1997. Les systèmes éducatifs brésiliens comportent plusieurs niveaux:

  • Enseignement de base destinés aux enfants et adolescets de 0 à 17 ans (enseignement primaire qui regroupe l’école maternelle et l’école élémentaire et enseignement secondaire);
  • Enseignement de base destiné aux adultes et jeunes (plus de 18 ans);
  • Enseignement et formation technique;
  • Enseignement universitaire.

En outre, les réfugiés et les demandeurs d’asile titulaires d’un diplôme universitaire peuvent revalider leurs diplômes avec le soutien du HCR et de ses partenaires.


Éducation pour les enfants et les adolescents

L’éducation publique (gratuite) pour les enfants et les adolescents est divisée en trois niveaux selon l’âge:

  • École maternelle (0-5 ans), à petite, moyenne et grande section;
  • Enseignement élémentaire (6-14 ans) qui couvre les établissements publics et municipaux, réparties en plusieurs cycles d’apprentissage et s’étale sur 9 ans;
  • Enseignement secondaire (15-17 ans) qui couvre les établissements publics et municipaux et s’étale sur 3 ans.

Vous pouvez vous rendre à l’établissement le plus proche de votre lieu de résidence pour y inscrire votre enfant. Munissez-vous de vos pièces d’identité personnelles (Document de Suivi / Carte de Registre National Migratoire/ RNE/ CPF).

Veuillez noter que les enfants réfugiés et les demandeurs d’asile doivent s’inscrire auprès d’un établissement scolaire à tout moment de l’année, même s’ils ne disposent pas de la documentation complète exigée. Il convient de mentionner que la loi brésilienne sur le refuge détermine que les procédures administratives – telles que la scolarisation – devraient être facilitées pour les réfugiés.


Enseignement des adultes: j'ai 18 ans et plus et n'ai pas terminé l'école. Puis-je poursuivre mes études au Brésil?

Oui. Il existe un programme gouvernemental spécifique pour les adultes (18 ans et plus) qui n’ont pas terminé leur scolarité primaire ou secondaire: L’Éducation pour Adultes et des jeunes (EJA). L’EJA est offert par les écoles publiques et municipales dans les modalités d’apprentissage présentielle et à distance.

Si vous résidez à São Paulo, regardez ici.
Si vous résidez à Rio de Janeiro, regardez ici.
Si vous résidez dans toute autre région du pays, vérifiez l’établissement public le plus proche agrée par le programme EJA.


Éducation technique: qu'est-ce que l'éducation technique et comment puis-je m'inscrire?

Le programme d’éducation technique du Brésil (PRONATEC) offre plus de 500 classes de formation technique et professionnelle divers à travers tout le pays. Les inscriptions sont disponibles tout au long de l’année.

Pour plus d’informations sur l’inscription, consultez le site.


Admission à l'Université: comment puis-je commencer ou poursuivre mes études dans une université brésilienne?

Les demandeurs d’asile et les réfugiés peuvent accéder à des universités publiques et privées au Brésil s’ils ont terminé leur cycle d’études secondaires. Il est conseillé d’avoir une maîtrise avancée de la langue portugaise, car la plupart des cours ne sont pas dispensés en d’autres langues.

Les universités sélectionnent les étudiants selons des différents concours d’admission (communément appelés «vestibular»). Renseignez-vous sur les exigences et la documentation requise pour les dossier d’admission pour chaque établissement. L’examen le plus courant adopté est l’ENEM, qui est réalisé annuellement par l’Institut National brésilien pour les Études et la Recherche (INEP) à l’issue de l’enseignement secondaire. Pour avoir plus d’informations, consultez ici.

À São Paulo, l’organisation Mafalda offre des cours gratuits de préparations aux concours d’admission à l’université, accessibles aux réfugiés et aux migrants. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur le site.


Liste des universités avec des procédures d'entrée facilitées pour les réfugiés

Distrito Federal

Universidade de Brasília (UnB)
Ville: Brasília
Site: http://www.unb.br/
L’université dispose d’un programme spécial qui permet aux réfugiés de s’inscrire en tant qu’étudiants réguliers. La personne doit être déclarée réfugiée par le «Comité National pour les Réfugiés» (CONARE) pour être admissible. Aucun candidat n’ayant  terminé ses études secondaires au Brésil ne sera accepté. L’Université gère les locaux et bâtiments qui accueillent les étudiants issus d’autres établissements d’études de troisième cycle et ceux issus directement du concours d’admission « vestibular ». L’université s’occupe en outre de l’envoi d’étudiants au sein d’autres établissements d’études de troisième cycle. Les réfugiés admis comme étudiants sont soumis aux mêmes droits et devoirs que les autres étudiants de l’UnB.
Plus d’informations: Le bureau du Doyen: (61) 3107-0254.

 

Minas Gerais

Universidade Federal de Minas Gerais (UFMG)
Ville: Belo Horizonte
Site: https://www.ufmg.br/
L’université offre des locaux spécifiques pour les réfugiés. L’inscription est réservée 1) aux personnes qui ont complété leurs études secondaires dans leur pays d’origine et elle est valide pour une période de deux ans précédant la reconnaissance de leur statut de réfugié par le CONARE (Comité National pour les Réfugiés) ou 2) aux personnes qui ont complété leurs études secondaires au Brésil dans un délai de deux ans suite à la reconnaissance de leur statut de réfugié par CONARE. Le texte de la résolution avec les informations nécésssaires est disponible ici.
Plus d’informations – DRCA: (31) 3409-4162. Heures d’ouverture: de 8h30 à 11h00 et de 13h00 à 16h30 E-mail: [email protected]

Universidade Federal do Triângulo Mineiro (UFTM)
Villes: Uberaba et Iturama
Site: http://www.uftm.edu.br/
L’université propose plusieurs formations différenciées sur plusieurs campus. Le concours d’admission a lieu généralement au mois de janvier.
Plus d’informations: [email protected]

Paraná

Universidade Federal do Paraná (UFPR)
Ville: Curitiba
Site: http://www.ufpr.br/portalufpr/
L’Université Fédérale de Paraná (UFPR) a mis en place plusieurs politiques destinées à faciliter les modalités d’admission des réfugiés à  l’université. Les étudiants dont les classes ont été interrompues dans leur pays d’origine peuvent envoyer à nouveau leur dossier de candidature à l’UFPR de manière à poursuivre leur scolarité.Par ailleurs, face à un besoin d’aide financière, vous pouvez postuler à des bourses d’études extensible aux frais de logement, transport et repas.

 

Rio Grande do Sul

Universidade Federal de Santa Maria (UFSM)
Ville: Santa Maria
Site: http://site.ufsm.br/servicos/ingresso-e-reingresso
La résolution 041/2016 établit l’accès des migrants et des réfugiés en situation de vulnérabilité à l’enseignement technique et supérieur. Les informations sont disponible ici. Tous les ans, l’université lance un appel à la candidature  destiné uniquement aux réfugiés et immigrés en situation de vulnérabilité. Le dernier texte d’appel à la candidature publié peut être consulté ici.

Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS)
Ville: Porto Alegre
Site: http://www.ufrgs.br/prograd/edital-de-selecao-para-ingresso-de-pessoas-em-situacao-de-refugio-nos-cursos-de-graduacao
Par le biais du Vice-Rectorat et de la Coordination de Suivi du Programme d’Actions Affirmatives, l’université a mis en place un concours spécial d’admission au mois de novembre 2017. À l’issue de ce concours, 32 places disponibles ont été réservées aux personnes réfugiées réparties sur 19 cours de premier cycle, avec admission au premier semestre de 2018. Le texte du concours se trouve disponible ici.

 

São Paulo

Bourse Santiago Dantas (UNESP – UNICAMP – PUC)
Ville: São Paulo
Site: https://www.santiagodantas-ppgri.org/
Le Programme d’Études Supérieures en Relations Internationales Santiago Dantas proposé conjointement par les universités UNESP (Université d’État Paulista), l’UNICAMP (Université d’État de Campinas) et la PUC-SP (Université Pontificale Catholique de São Paulo) a autorisé pour la première fois, une sélection de candidats au programme d’intégration des réfugiés dans le cadre des études de Mastère Académique et de Doctorat en Relations Internationales, au cours du mois de janvier 2018.
Plus d’informations – dernier texte publié en version disponible ici.

Universidade Católica de Santos (UNISANTOS)
Ville: Santos
Site: http://www.unisantos.br/portal/editais/editais-abertos/
L’université offre des bourses aux réfugiés pour la couverture de leurs frais de scolarité. En règle générale, les décisions d’octroi des bourses d’études sont publiées le mois de janvier de chaque année et des informations détaillées sont disponibles sur le site de l’université.

Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP)
Ville: Campinas
Site: www.unicamp.br
L’université a ouvert les inscriptions aux réfugiés depuis 1980 et qui peuvent être effectuées à partir du formulaire de demande d’inscription délivré par le Conseil Académique. Le statut de réfugié doit être obligatoirement reconnu et  considéré valide par le CONARE (Comité National Brésilien pour les Réfugiés) lorsque l’interessé demande à s’inscrire à l’une des formations proposées dans le cadre des programmes d’études de premier ou de troisième cycle. Un dossier complet de candidature (diplôme des études secondaires, niveau lycée / baccalauréat à joindre obligatoirement) doit être déposé pour analyse de l’aptitude du candidat à participer aux cycles de formation des études supérieures. Les comités et jurys internes sont chargés d’analyser les demandes d’inscription, les candidatures et les dossiers déposés par les candidats réfugiés.
Pour plus d’informations – DAC: (19) 35216410. Heures de bureau: 8h45 à 22h30 E-mail: [email protected] et Chaire Sérgio Vieira de Mello/ UNICAMP. Email: [email protected]
Adresse: Universidade Estadual de Campinas – Diretoria Acadêmica – Rua Sérgio Buarque de Holanda, 290 – Ciclo Básico II – Cidade Universitária “Zeferino Vaz”. Bairro Barão Geraldo – CEP 13083-859.

Universidade Federal do ABC (UFABC)
Ville: Santo André e São Bernardo
Site: http://www.ufabc.edu.br/
En janvier 2018, l’UFABC a ouvert 12 inscriptions aux réfugiés et aux demandeurs d’asile à travers le Sisu, le Système de Sélection Unifiée. À l’issue de leur parcours académique, les étudiants deviennent titulaire soit d’une licence (niveau « Bachelor ») en Sciences et Technologie (BC&T), soit d’une licence (niveau « Bachelor ») en Sciences et Lettres (BC & H). Les formations proposées se répartissent entre les campus des villes de Santo André et de São Bernardo.
Vous pouvez vous inscrire au Sisu seulement si vous avez été admis à l’Examen National de l’École secondaire (Enem-sanctionne l’ensemble des études secondaires au Brésil) de l’année précédente. Le score minimum exigé par l’UFABC pour l’examen Enem est de 450 points pour chacune des épreuves et de 500 points pour la seule épreuve d’expression écrite.
Plus d’informations – (11) 4996-0001 / (11) 2320-6120.

Universidade Federal de São Carlos (UFSCar)
Ville: São Carlos
Site: http://www.ufscar.br
L’Université réserve aux réfugiés des places dans chacune de ses formations de premier cycle. Un total de 64 cours sont proposés dans les campus des villes de São Carlos (située à 235 km de la ville de São Paulo), Araras (ville située 170 km de la ville de São Paulo), Sorocaba (ville située à 102 km de São Paulo), Buri (située à 266 km de São Paulo) et Lagoa do Sino (à 240 km de São Paulo). Le texte de la procédure d’admission pour l’année 2019 est disponible ici.
Plus d’informations – (16) 3351-8152.


Reconnaissance du diplôme

Je suis titulaire d’un diplôme d’université dans mon pays d’origine. Comment puis-je faire valider mes diplômes au Brésil?

La revalidation des diplômes au Brésil est réglementée par l’Ordonnance Normative n ° 22, du 13 décembre 2016, du Ministère de l’Éducation du Brésil (MEC). Les diplômes étrangers de premier cycle doivent être revalidés par une université publique au Brésil pour être reconnus dans le pays. Des diplômes obtenus à l’issue des formations de Mastère ou Maîtrise et les doctorats peuvent être revalidés par des universités privées. Le Ministère de l’Éducation (MEC) réglemente le processus de reconnaissance de tous les diplômes délivrés à l’étranger. Le MEC a accordé l’autonomie aux universités publiques brésiliennes pour déterminer les conditions de reconnaissance et de validation des diplômes d’études de premier cycle. Par conséquent, les exigences ayant trait au dossier, à la durée de la procédure et à la filière d’étude choisie varient selon les universités. Cependant, certaines étapes sont communes à toutes les procédures de reconnaissance de diplôme.

  1. Vérifiez l’université publique brésilienne qui propose des formations correspondantes à filière d’études que celle que vous avez choisie.
  2. Avant de démarrer la procédure de revalidation, vous devez: comparer le contenu des programmes des cours; vérifier la note de test pour la revalidation du diplôme; vérifier qu’il y a bien des promotions issues de la filière d’études concernée  (de sorte que la formation est reconnue par le Mininstère de l’éducation brésilien); vérifier les frais à régler pour la revalidation; vérifier si le processus de revalidation est en cours et, si possible, contacter le chargé de cours pour la résolution d’autres problèmes.
  3. Soumettre la demande de revalidation accompagnée de votre certificat de refuge délivré par le CONARE et tous les documents pertinents disponibles (tels que le diplôme d’études de premier cycle, le Curriculum Vitae et les dossiers universitaires, relevé de notes….).
  4. Les universités facturent généralement des frais pour de telles procédures administratives, qui peuvent varier considérablement selon les institutions. Certaines universités ont déterminé une réduction de ces frais pour les personnes en situation de vulnérabilité (par autodéclaration) ou de refuge – le réfugié devrait donc rechercher le meilleur rapport coût-bénéfice parmi les universités du Brésil.
  5. Un jury spécial sélectionné composé d’enseignants d’université évaluera votre demande de revalidation.
  6. En cas de divergence entre la filière d’études suivie à l’étranger et celle qui est proposée par l’université au Brésil, ou  en l’absence de pièces constituantes du dossier, le jury pourra demander la réalisation de tests (em langue portugaise) ou de suivre des cours complémentaires nécéssaires à la reconnaissance de l’équivalence des diplômes.
  7. Certaines universités exigent également un certificat de maîtrise en portugais pour les étrangers. Le certificat délivré par l’institution CELPE-Bras est le seul certificat reconnu officiellement en matière de maîtrise du portugais. Quatre niveaux sont distingués: Intermédiaire, Intermédiaire Supérieur, Avancé et Avancé Supérieur. Pour plus d’informations, consultez le site web de CELPE-Bras.

Attention: Indépendamment du certificat d’aptitude, il est obligatoire d’obtenir une maîtrise minimale de portugais niveau intermédiaire, puisque le réfugié peut subir un test de revalidation qui sera appliqué en portugais.

Pour plus d’informations, consultez le site web du Ministère de l’Éducation.

Depuis mars 2016, l’ONG Compassiva a lancé un projet en partenariat avec le HCR pour fournir une assistance individuelle aux réfugiés souhaitant faire reconnaître leurs diplômes. Veuillez les contacter pour plus d’informations.

Pour plus d’informations sur la procédure de revalidation des diplômes, lire à propos cette publication (en anglais) du HCR en partenariat avec l’ONG Compassiva.


Classes de Portugais

Certaines institutions publiques et ONG offrent des cours de portugais de base gratuits pour les réfugiés et les demandeurs d’asile. Nous vous prions de vous réferer à la liste ci-dessous. En raison de la forte demande pour ces cours, certains d’entre eux peuvent présenter des listes d’attente. Vous pouvez également contacter des organisations partenaires du HCR pour plus d’informations.

Brasília

  • IMDH (Partenaire du HCR) offre des cours de portugais et fonctionne également comme bureau d’inscription pour d’autres cours de langue:
  • CED – Centro Educacional Fundamental: Quadra 120, Samambaia Sul; près de la station de métro Furnas;
  • CEDEP: Quadra 9, Conj. D, Paranoá;
  • Escola Classe: Quadra 431, Samambaia Norte;
  • Universidade de Brasília (UnB) – NEPPE (Núcleo de Ensino e Pesquisa em Português para Estrangeiros): Plano Piloto, Ala Central, Bloco B, 1º Andar, Sala 347; téléphone: +55 61 3107-7321; Website: http://www.neppe.unb.br/br/
    Pour vous inscrire à l’un de ces cours, contactez le IMDH.
  • Casa São José: 
    Quadra 01, Vila Varjão (ônibus 136.9 ou 136.7 – premier arrêt de le Varjão)
    Téléphone: +55 61 8203-8926 (Natália)
  • Universidade Católica de Brasília 
    UCBQS 07, Lote 01, EPCT, Águas Claras
    Téléphone: +55 61 3356-9032

Curitiba

  • Cáritas Brasileira Regional Paraná (Partenaire du HCR)
    Rua Paula Gomes, 703, 1º andar
    Téléphone: +55 41 3023-9907
    [email protected]
    Vous pouvez contacter Cáritas Paraná pour plus d’informations sur les cours de portugais à Curitiba.
  • Portugais pour les étrangers – Celin
    Praça Santos Andrade, nº 50, sala 28 – Térreo
    Téléphone: +55 41 3310-2670
    Les cours de portugais sont offerts par l’Université Fédérale du Paraná. Pour plus d’informations sur les modalités d’inscription aux cours, vous pouvez contacter le numéro ci-dessus ou se rendre directement sur place.
  • BibliASPA
    Rua Eduardo Sprada, 250 – Campo Comprido
    Téléphone: +55 41 3324-2456
    [email protected]

Porto Alegre

  • Cibai Migrações
    Rua Dr Barros Cassal, 220 – Floresta
    Téléphone: +55 51 3226-8800

São Paulo

  • Caritas Arquidiocesana de São Paulo, Centro de Referência para Refugiados (Partenaire du HCR)
    Rua José Bonifácio, nº107, 1º andar – Centro
    Téléphone: +55 11 4873-6363
    E-mail: [email protected]
  • Compassiva (Partenaire du HCR)
    R. da Glória, 900 – Liberdade
    Téléphone: +55 11 2537-3441
    www.compassiva.org.br
  • BibliASPA
    Rua Baronesa de Itu, 639 – Santa Cecília
    Téléphone: +55 11 99609-3188
  • ADUS (Partenaire du HCR)
    Av. São João, 313 (11 andar) – Centro
    Téléphone: +55 11 3225-0439
  • Projeto Si, Yo Puedo – CIC do Imigrante
    Praça Kantuta – Canindé
    Téléphone: +55 11 3241-3239 (Caritas SP)

Guarulhos

  • MEMOREF (UNIFESP)
    Estr. do Caminho Velho, 333 – Pimentas
    Téléphone: +55 11 5576-4848

Rio de Janeiro

  • Caritas Arquidiocesana do Rio de Janeiro (Partenaire du HCR)
    Rua São Francisco Xavier, nº483 – Maracanã
    Téléphone: +55 21 2567-4177

Manaus

  • Pastoral do Migrante
    Rua Leovegildo Coêlho, 237 – Centro
    Téléphone: +55 92 3232-7257
    E-mail: [email protected]

Belo Horizonte

  • Paróquia Sagrado Coração de Jesus
    Av. Carandaí, 1010 – Funcionários
    Téléphone: +55 31 3222-1817

Chaise Sérgio Vieira de Mello

La promotion de l’éducation et de la recherche académique auprès de la population de réfugiés est l’un des objectifs de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Depuis 2003, le HCR a mis en place la Chaire Sérgio Vieira de Mello (CSVM) en coopération avec les centres universitaires nationaux et le Comité National pour les Réfugiés (CONARE).

Actuellement, le CSVM comprend 19 établissements d’enseignement supérieur répartis dans neuf États et dans le District Fédéral. D’autres universités ont déjà présenté des plans de travail et sont en train de signer l’accord. Les institutions avec lien actif sont:

Fundação Casa de Rui Barbosa (FCRB)

Le CEDPIR (Centre d’études sur le Droit et la Politique de l’Immigration et du Refuge) de la Fondation Casa de Rui Barbosa à Rio de Janeiro a rejoint la Chaire Sergio Vieira de Melo en mars 2017. Les actions du CEDPIR sur le thème du refuge sont concentrées dans trois domaines: (1) un centre de recherche développant des articles sous forme d’articles, d’opinions et d’ouvrages sur le refuge, (2) une formation d’été intensive pour les personnes travaillant dans le secteur, (3) assistance juridique pour les demandeurs du statut de réfugié et réfugiés ayant un service quotidien en semaine, de 9 h à 18 h.

CEDPIR-FCRB est coordonné par le professeur Charles P. Gomes.
Contacts du CEDPIR-FCRB:
Adresse: Rua São Clemente, 134 – Botafogo – Rio de Janeiro
Facebook: www.facebook.com/cedpirfcrb/
Email: [email protected]
Téléphone: (21) 3289-8613

Pontifícia Universidade Católica do Rio de Janeiro (PUC-RJ)

La Chaire SVM de la PUC-Rio mène des activités d’éducation, de recherche et de sensibilisation sur le thème de la migration forcée. Ils sont offerts premier et deuxième cycles impliquant cinq départements (relations internationales, droit, lettres, Services sociaux et psychologiques). Les enseignants sont impliqués dans la recherche sur l’admissibilité, la politique migratoire et de refuge dans une perspective comparative, les questions narratives et de traduction, l’enfance, le logement et les traumatismes. Nous organisons divers événements et débats tout au long de l’année, ouvert et libre, sur les questions d’environnement et de la protection aux réfugiés. Trois zones de service sont actuellement offerts aux migrants et aux réfugiés résidant à Rio de Janeiro: 1) Communauté préuniversitaire (avec des espaces réservés aux étudiants avec ce profil) et la préparation de ESMS; 2) La présence et les conseils juridiques, en particulier dans les secteurs d’activité et de travail et 3) Service de psychologie appliquée avec prise en charge psychologique et le suivi thérapeutique. PUC-Rio compte également avec l’École de médecine de soins ambulatoires, des soins médicaux et des tests à des prix populaires. Le PUC-Rio CSVM divulguer leurs activités sur Facebook, par le biais @Refugiando page.

Contacts du CSVM-PUC-RJ:
Email: [email protected]
Carolina Moulin Aguiar [email protected]
Professeur adjoint, Institut des Relations Internationales – PUC Rio – www.iri.puc-rio.br

Pontifícia Universidade Católica de São Paulo (PUC-SP)

Le CSVM de PUC-SP existe depuis 2004 et maintien des contacts avec plusieurs entités locales et universités brésiliennes et étrangères. Des événements ont eu lieu au PUC-SP, au FDULisboa et à l’Université européenne (Portugal). Le CSVM-PUC-SP a participé aux réunions de la Confédération des Associations de Familles du Portugal et du Conseil Pontifical pour la Famille au Vatican. De plus, un livre sur l’immigration, les réfugiés et l’égalité des peuples est en cours de préparation et plusieurs personnalités ont été invitées et ont reçu 143 articles de 11 pays en cinq langues.

Le CSVM-PUC-SP est coordonné par le professeur Marco Antonio Marques da Silva (titulaire de la faculté de droit de PUC-SP, Processus constitutionnel, droits fondamentaux et dignité humaine).

Contacts du CSVM-PUC-SP:
Email: [email protected] / [email protected] / [email protected]
Téléphone: (11) 3209-8482

Universidade Católica de Santos (UNISANTOS)

Le CSVM d’UNISANTOS, une référence en matière de réfugiés dans la Baixada Santista, est en accord avec le HCR depuis 2007. En 2010, il a accueilli le premier séminaire annuel de la chaire et, en 2017, le huitième séminaire (deuxième conférence latino-américaine) du CSVM, a célébré les 20 ans de la loi n ° 9.474 / 97, les 50 ans du protocole de 1967 sur les réfugiés et les 10 ans du CSVM de UniSantos. Il développe des activités d’enseignement, de recherche et de vulgarisation, en particulier dans les domaines du droit, des relations internationales et de la santé collective, en stimulant la réflexion, en diffusant et en sensibilisant sur les réfugiés. Il offre du processus de sélection différencié pour les réfugiés, et une exemption complète de matrícula et mensualité. Il a établi des partenariats avec des ONG pour fournir d’assistance à la population de réfugiés, ainsi que des campagnes de collecte de fonds pour les réfugiés.

Le CSVM-UNISANTOS est coordonné par la professeure Liliana Lyra Jubilut.

Contacts du CSVM-UNISANTOS:
Email: [email protected]
Téléphone: (13) 3305-5555

Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ)

Le CSVM a été créé à l’UERJ en juin 2017. Il s’agit d’un travail novateur d’articulation inter et multidisciplinaire entre la Faculté de l’Éducation, l’Institut de Lettres, l’Institut de Médecine Sociale, l’Institut de la Nutrition, l’Institut de Sciences Sociales, la Faculté de Droit et le Département des Relations Internationales, qui développent ensemble des actions depuis 2014 autour du thème du refuge, telles que l’assistance aux demandeurs d’asile et aux réfugiés par le biais de projets d’extension, d’approches thématiques de la recherche avancée dans les études supérieures et dans les cours de premier et troisième cycles.

La CSVM-UERJ est coordonné par la professeure Poliana Coeli Costa Arantes.

Contacts du CSVM-UERJ:
Email: [email protected]
Téléphone: (21) 98015-9973

Universidade Estadual da Paraíba (UEPB)

L’UEPB fait partie du CSVM depuis 2014, par résolution de la CONSUNI, en liaison avec le Noyau d’Études et de Recherches sur les Personnes Déplacées dans l’Environnement (NEPDA). Depuis lors, il a offert des cours sur les migrations forcées et les réfugiés dans le cadre de cours de premier cycle et de troisième cycle en Relations Internationales, en plus de discuter de sujets relevant de diverses disciplines, de publier des articles, d’organiser des séminaires et d’assister, en personne ou non, demandeurs d’asile, réfugiés et autres migrants forcés en voie d’intégration au Brésil.

La CSVM-UEPB est coordonné par les professeurs Andrea Pacheco Pacífico et Thalita Melo.

Contacts du CSVM-UEPB:
Site: http://nucleos.uepb.edu.br/nepda/
Facebook: www.facebook.com/professoraandrea.pachecopacifico
E-mail: [email protected] e [email protected]

Universidade Federal do ABC (UFABC)

Créé en 2014, le CSVM-UFABC travaille sur l’intégration locale des réfugiés, en particulier dans la région ABC de São Paulo. Il est composé des enseignants permanents suivants: Adriana Capuano de Oliveira, Gilberto M. A. Rodrigues, José Blanes Sala, Julia Bertino Moreira et Roberta Guimarães Peres; et par les professeurs collaborateurs: Acácio Almeida, Leonardo Freire de Mello et Marilda Menezes. En matière d’enseignement, le CSVM-UFABC propose des matières spécifiques lors de la remise des diplômes en Relations Internationales et de la maîtrise en Sciences Humaines et Sociales; dans le prolongement, il propose un cours de formation sur les Migrations et les Refuges, ainsi qu’un cours de Portugais pour les réfugiés, les demandeurs d’asile et les migrants; dans la recherche, développe un projet collectif, ainsi que des projets individuels d’enseignants et des orientations du travail des étudiants au niveau du premier et du troisième cycle. Depuis 2018, l’UFABC offre également une réserve de postes vacants pour les réfugiés et les demandeurs d’asile dans les cursus de premier cycle. Le CSVM-UFABC est guidé par un régime de rotation des enseignants dans l’exercice de la coordination pour une période d’un an.

La CSVM-UFABC est coordonné par le professeur José Blanes Sala.

Contacts du CSVM-UFABC:
Salle CSVM: Térreo, Bloco Delta, Campus São Bernardo, UFABC
Blog: https://seminariocsvmufabc2016.wordpress.com
Facebook: www.facebook.com/CSVMUFABC
E-mail: [email protected]
Téléphone: (11) 2320-6371

Universidade Federal do Espírito Santo (UFES)

Le CSVM-UFES a été créé en 2015 dans le but de promouvoir et de diffuser, en particulier, le Droit International relatif aux Réfugiés, ainsi que de développer des activités qui intègrent le thème du refuge dans l’agenda universitaire de l’institution. Parmi les activités dans le domaine de l’éducation, les conférences et les événements tenus et la discipline du Droit International des Réfugiés et des Migrants sont mis en évidence. Il se démarque l’importance du groupe de recherche « Centre pour les Réfugiés et les Migrants », du « GETAI – Droit International des Droits de l’Homme » et du « Reconnaissance: Droits de l’Homme et Affirmation de Soi (UNICEUB-UFES) », outre des recherches liées au Programme d’Études Supérieures en Droit à Ufes. Sur les activités d’extension, des « Actions de Soutien aux Migrants et aux Réfugiés dans les ES » ont été instituées, un « Noyau de Soutien et d’Assistance pour les Étudiants Étrangers à Ufes, aux Réfugiés et aux Migrants » a été mis en place et un « Cours de base de Langue Portugaise », offert gratuitement.

La CSVM-UFES est coordonné par les professeurs Brunela Vieira de Vincenzi et Ethel Maciel.

Contacts du CSVM-UFES:
Site: www.ufes.br/cátedra-sérgio-vieira-de-mello-na-ufes
Facebook: www.facebook.com/CSVMUfes
E-mail: [email protected] e [email protected]

Universidade Federal Fluminense (UFF)

UFF a rejoint le CSVM en août 2018. Une politique institutionnelle dans le domaine des migrations et des refuges est mise en œuvre par le biais du « Programme d’Accès à l’Enseignement Supérieur pour les Réfugiés, les Demandeurs et Porteurs des Visas Humanitaires » lié au Bureau d’ Extension, avec la proposition d’élargir la thématique dans l’enseignement, la recherche et l’extension, ainsi que de sensibiliser les instances et les groupes de la Communauté Universitaire. Il s’agit pour la revalidation des diplômes de réfugiés, pour l’entrée des réfugiés à l’université, offre un cours de portugais pour les réfugiés et l’insertion dans les cours pré-vestibulaires sociaux, ainsi que l’assistance juridique, le service social et psychologique, en plus de qualifier des fonctionnaires et des administrateurs.

La CSVM-UFF est coordonné par la professeure Ângela Vasconcelos, en qualité de vice-coordinatrice, la professeure Clarissa Maria Beatriz Kowarski, avec la collaboration du professeur Cesar Barreto.

Contacts:
Adresse: Rua Prof. Marcos Waldemar de Freitas Reis S/N°, Campus do Gragoatá – Bloco E, sala 412 – Niterói/RJ
Email: [email protected][email protected][email protected][email protected]
Téléphone: (21) 2629-2732/ 2629-2727/ 996240897

Universidade Federal do Paraná (UFPR)

En septembre 2013, l’UFPR a signé un accord de partenariat avec le HCR pour la mise en œuvre de la chaire Sérgio Vieira de Mello. Afin de se conformer aux dispositions de cette clause, le CSVM de l’UFPR a mis en œuvre le programme d’extension et de recherche « Politique des Migrations et Universités Brésiliennes » afin de: développer des politiques d’accueil et d’insertion des réfugiés et des migrants dans les cours de premier et de troisième cycle; revalider les diplômes étrangers; renforcer l’autonomie et la qualification des réfugiés, des migrants et des apatrides et de leurs organisations, pour la formulation d’une politique de migration.

La CSVM-UFPR est coordonné par la professeure Tatyana Friederich.

Contacts du CSVM-UFPR:
Adresse: Faculdade de Direito da UFPR, Praça Santos Andrade, 50, Centro, Curitiba
Facebook: www.facebook.com/projetohospitalidade
E-mail: [email protected]
Téléphones: (41) 3310-2688 / 3310-2750 / 3310-2719 / 3310-2760

Universidade Federal da Grande Dourados (UFGD)

L’UFGD est présent au CSVM par le biais de la Faculté de Droit et des Relations Internationales, développant le sujet des réfugiés dans les cours de premier cycle à la Faculté de Droit et des Relations Internationales (FADIR), ainsi que dans diverses disciplines relevant des Relations Internationales. Au niveau des études supérieures, la question des réfugiés est abordée dans les nouveaux maîtrise Frontières et les Droits de l’Homme, dans les deux axes de recherche du cours. L’UFGD a déployé des efforts pour mettre en place un processus de sélection spécifique pour les migrants, les réfugiés et les détenteurs de visas humanitaires, afin de pourvoir les postes vacants dans les cours de premier cycle et de troisième cycle à l’université.

La CSVM-UFGD est coordonné par le professeur Arthur Banzatto.

Contacts du CSVM-UFGD:
Facebook: www.facebook.com/groups/345602188900556/?ref=bookmarks
E-mail: [email protected]
Téléphones: (67) 3410-2475 (Maîtrise Frontières et les Droits de l’Homme) e (67) 3410-2463 ou 3410-2462 (Faculté de Droit et Relations Internationales)

Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS)

Le CSVM de l’UFRGS intervient dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de l’ extension en matière de refuges et de migrations. Parmi ceux-ci: le IVe séminaire national du CSVM-UFRGS, tenu en 2014; la réalisation de projets liés à l’enseignement de la langue portugaise; la publication de matériel scientifique sur le sujet. En outre, le CSVM travaille en partenariat avec le Groupe d’ Assistance Juridique aux Migrants et Réfugiés du SAJU/ UFRGS (GAIRE) pour organiser des formations, des ateliers sur le thème des refuges et une assistance multidisciplinaire directe aux migrants forcés et réfugiés.

La CSVM-UFRGS est coordonné par les professeurs Roberta Camineiro Baggio (Faculté de Droit) et Veronica Korber Gonçalves (Relations internationales/FCE).

Contacts du CSVM-UFRGS:
E-mail: [email protected] e [email protected]
Téléphones: (51) 3308-3456 / 3308-3306

Universidade Federal de Roraima (UFRR)

L’UFRR a rejoint la chaire Sérgio Vieira de Mello en mai 2017. Les actions de l’UFRR incluent l’enseignement, la recherche et l’extensión. Dans le domaine de l’éducation, sont planifiés et approuvés des matières du Droit International par les Réfugiés et de Droit Humanitaire  par le programme de premier cycle aux cours de Relations Internationales et du Droit International par les Réfugiés par le programme troisième cycle sur la Société et les Frontières (PPGSOF). Dans le domaine de la recherche, le CSVM / UFRR a coordonné des recherches approfondies sur les immigrants vénézuéliens à Roraima (avec ObMigra et CNIg) et a enregistré deux projets de recherche sur les réfugiés dans les centres urbains et sur la migration internationale à Roraima, en plus d’avoir un Laboratoire d’études sur les Migrations, les Réfugiés et l’Apatridie (LAMIGRA). Dans le domaine de l’extension, le CSVM/UFRR assiste le Réseau d’Accueil de l’UFRR dans la formation des étudiants, notamment en ce qui concerne l’assistance juridique fournie par les actions d’extension de l’UFRR.

La CSVM/UFRR est coordonné par le professeur Gustavo da Frota Simões.

Contacts du CSVM/UFRR:
Adresse:  Centro de Ciências Humanas – Campus Paricarana. Av. Ene Garcez, 2413 – Boa Vista/RR
Facebook: www.facebook.com/Lamigraufrr-1940321226221661
Email: [email protected]
Téléphone: (95) 3621-3453

Universidade Federal de Santa Catarina (UFSC)

Le CSVM de l’UFSC promeut des actions selon trois axes: dans l’éducation, avec des matières et des cours sur le refuge, les droits de l’homme et l’apatridie; dans la recherche, avec l’orientation des travaux et la recherche aux niveaux du premier cycle, de la maîtrise et du doctorat; et, dans l’extensión, avec formation, événements, production de matériel didactique et assistance aux réfugiés, aux apatrides et aux migrants détenteurs d’un visa humanitaire, en partenariat avec la Pastorale du Migrant de Florianópolis.

La CSVM-UFSC est coordonné par les professeurs Karine de Souza Silva (Cours de Relations Internationales -CSE).

Contacts du CSVM-UFSC:
Site: http://irene.ufsc.br/catedra-sergio-vieira-de-mello/
Facebook: www.facebook.com/eireneufsc
E-mail: [email protected][email protected]

Universidade Federal de Santa Maria (UFSM)

Le CSVM de l’UFSM a été mis en place en 2015, à l’initiative du groupe Migraidh, Enseignement, Recherche et Extension, Droits de l’Homme et Mobilité Humaine Internationale. En plus d’intégrer les débats sur l’immigration et le refuge dans des disciplines connexes, le CSVM offre la discipline complémentaire de la Mobilité Humaine et des Droits de l’Homme. Dans la recherche, les activités se concentrent sur le débat sur le thème de l’immigration et du refuge et sur l’analyse des mécanismes institutionnels pouvant répondre aux défis de l’immigration et du refuge. Dans le cadre de l’extension, le CSVM élabore des services de conseil juridique et des directives générales pour les immigrants et les réfugiés, axés en particulier sur l’accès aux droits. En outre, des cours de portugais sont proposés, ainsi qu’un soutien à la construction d’activités culturelles pour les immigrants et les réfugiés. En outre, le Programme de l’UFSM pour l’Accès à l’Enseignement Technique et Supérieur des Réfugiés et des Immigrés en Situation de Vulnérabilité a été proposé, avec la possibilité de créer des places supplémentaires dans tous les cours techniques et d’enseignement supérieur de l’université, ainsi que de faciliter la présentation de documents pour que ce public ait accès à l’éducation.

LA CSVM-UFSM est coordonné par la professeure Giuliana Redin.

Contacts du CSVM-UFSM:
Facebook: www.facebook.com/migraidh
E-mail: [email protected]

Universidade Federal de São Carlos (UFSCar)

Depuis 2009, UFSCar accueille des étudiants réfugiés, leur permet de passer un test spécifique et, à partir de 2015, commence à utiliser les notes obtenues à l’ENEM. Les étudiants réfugiés ont un accompagnement académique et pédagogique et, dans le cadre de la recherche, UFSCar dispose du Laboratoire d’Études sur les Migrations (LEM), lié au Groupe de Recherche enregistré au CNPQ sous le titre « Anthropologie de les Migrations », du Programme de troisième cycle en Anthropologie de UFSCar. En termes d’extension, UFSCar propose des cours de portugais aux étrangers, ainsi que la diffusion de l’admission spécifique pour les personnes en situation de refuge dans les cours de premier cycle.

La CSVM-UFSCar est coordonné par la professeure Thaís Juliana Palomino.

Contacts du CSVM-UFSCar:
Facebook: www.facebook.com/acoesafirmativas.ufscar
E-mail: [email protected] / [email protected]
Téléphone: (16) 3351-9616

Universidade Federal de São Paulo (UNIFESP)

Le CSVM-UNIFESP a développé des actions d’accueil et de formation afin de favoriser l’intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile dans la réalité socioculturelle brésilienne. Il propose des soins de santé, des cours de portugais pour les réfugiés, des actions de diffusion et la formation d’une culture académique d’accueil et de clarification du thème du refuge, dans le cadre des trois piliers de l’enseignement universitaire (enseignement, recherche et extension). En outre, des projets de mise en œuvre de politiques institutionnelles relatives à l’ouverture de places pour les réfugiés et à la revalidation de diplômes sont en cours d’élaboration et d’approbation.

La CSVM-UNIFESP est coordonné par le professeur João Alberto Alves Amorim.

Contact du CSVM-UNIFESP:
E-mail: [email protected]

Universidade do Vale do Rio dos Sinos (UNISINOS)

La CSCVM-UNISINOS existe depuis 2011 et est lié à l’École de Sciences Humaines et les cours de Philosophie et de Relations Internationales partagent la même coordination. En plus de la création d’activités académiques, de cours, de conférences, de symposiums, de séminaires et de la production de monographies de premier cycle et de spécialisations, de mémoires de maîtrise et de thèses sur les migrations, le refuge et les droits de l’homme, le CSVM-UNISINOS dispose d’un Groupe d’Études permanent sur le sujet et LARI Migrations, les deux avec des réunions hebdomadaires. CSVM-UNISINOS travaille dans la protection des réfugiés et des demandeurs d’asile à Rio Grande do Sul, en mettant l’accent sur leur participation mensuelle aux réunions du COMIRAT et à la création du Programme de Stage Obligatoir dans le cours de Relations Internationales et du Programme de Réinstallation Solidaire HCR/ ASAV.

La CSVM-UNISINOSest coordonné par les professeurs Álvaro Augusto S. Paes Leme (RI), Gabriela Mezzanotti (RI), Inácio Helfer (Filosofia) et Nadia B. Menezes (RI).

Contacts du CSVM-UNISINOS:
Facebook: https://www.facebook.com/C%C3%A1tedra-S%C3%A9rgio-Vieira-de-Mello-Unisinos-492449730873826/?fref=ts
Email: [email protected][email protected][email protected]; et [email protected];
Téléphone: (51) 3591-1122 ligne 3724

Universidade de Vila Velha (UVV)

En 2004, le NUARES – Noyau de soutien aux réfugiés à Espírito Santo a été créé à l’UVV. En 2005, l’UVV-CSVM a débuté avec la proposition de promouvoir et de diffuser le thème des réfugiés. Avec cela, UVV a commencé à travailler sur le thème du refuge dans ses trois axes: enseignement, recherche et extension universitaire. En 2010, il accueille le Deuxième Séminaire National du CSVM sur « La Protection et l’intégration des réfugiés dans les Universités: Réalisations et Perspectives ». En 2017, UVV a complété 13 ans consacrés au travail avec des réfugiés.

La CSVM-UVV est coordonné par la professeure Viviane Mozine et par le est coordonné par la professeur Rafael Simões.

Contacts du CSVM-UVV:
Facebook: www.facebook.com/Cátedra-Sérgio-Vieira-de-Mello-Nuares-UVV-106517253032043
E-mail: [email protected] e [email protected]
Téléphone: (27) 3421-2138

Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP)

UNICAMP a rejoint la chaire Sergio Vieira de Mello en septembre 2017, en partenariat avec la municipalité de Campinas – Département de la Citoyenneté (Gouvernement Municipal) et l’Agence Métropolitaine de Campinas (Gouvernement de l’État). Les actions de la chaise sont organisées par le groupe de travail et sont basées sur le développement des études et de la production scientifique, dans le dialogue et les partenariats avec différents acteurs axés sur le thème du refuge, dans le cadre d’un programme de bourses pour professeurs d’université avec condition de refuge, dans l’enseignement des Portugais, dans la formation des cadres publics, dans l’augmentation des admissions et la revalidation des diplômes, dans l’accompagnement des étudiants réfugiés à l’université.

Le Groupe de Travail de la chaise Sérgio Vieira de Mello est coordonné par la professeure Rosana Baeninger.

Contacts du CSVM-UNICAMP:
Adresse: Gabinete do Reitor, Cidade Universitária Zeferino Vaz, Campinas/SP
E-mail: [email protected] 
Facebook: www.facebook.com/catedraunicamp
Téléphone: (19) 3521-5898

Universidade de Brasília (UnB)

Le HCR et l’UNB ont signé l’accord de coopération portant création de la chaire Sérgio Vieira de Mello (CSVM) en novembre 2017. Selon le plan de travail présenté au HCR, l’université inclura le thème du refuge dans des disciplines telles que « Pratiques Juridiques dans les Droits de l’Homme « et » la Santé Mentale dans la Santé Collective « et dans le programme de troisième cycle en linguistique appliquée du Département de Langues Étrangères et de Traduction (LET). Il élargira également la recherche du portugais en tant que « langue d’accueil » pour les réfugiés et les migrants et créera un groupe interdisciplinaire chargé de développer des études théoriques sur la psychologie et les migrations.

En tant qu’activités d’expansion, l’UNB fournira un service de traduction communautaire pour les réfugiés et les migrants, élargira son offre des cours de portugais et des services de santé mentale pour les personnes en situation de retour et proposera également des cours de courte durée pour la formation des enseignants qui souhaitent jouer un rôle dans l’enseignement du portugais comme langue d’accueil.

En outre, il mettra en œuvre le programme Migrations et Frontières dans le District Fédéral, qui, entre autres objectifs, formera une banque d’interprètes et élaborera un logiciel interactif avec des glossaires de termes et expressions stratégiques pour résoudre les situations de communication courantes, notamment des dictionnaires et instruments juridiques faisant référence en plusieurs langues.

Feedback

How can we improve this website? Please feel free to give us feedback if there is any information you believe is missing or could be wise to have on this website.

(Your privacy will be respected and the confidentiality of your answers will be maintained)