Qui peut faire une demande d’asile?

Si vous avez quitté votre pays par crainte d’être persécuté ou d’autres menaces graves pour votre vie ou votre liberté, vous pouvez solliciter une protection internationale par la demande d’asile à Chypre.

Plus particulièrement, vous pouvez demander d’asile si:

  • vous ne pouvez pas ou vous ne voulez pas retournez dans votre pays parce que vous craignez d’être persécuté en raison de votre race, religion, nationalité, appartenance à un certain groupe social ou opinions politiques.
  • vous ne pouvez pas ou vous ne voulez pas retournez dans votre pays parce que vous craignez de subir des atteintes graves et injustifiées, comme:
    • la peine de mort ou l’exécution;
    • la torture ou à des peines ou traitements inhumains ou dégradants;
    • des menaces graves et individuelles en raison de violence aveugle dans des situations de conflit armé international ou interne.

Si votre demande est acceptée, vous recevrez une lettre de reconnaissance qui soit vous reconnaitra en tant que réfugié, soit vous offrira une protection subsidiaire.


Qui est un demandeur d’asile?

Quand les gens doivent fuir leur pays d’origine pour solliciter de la protection dans un autre État, ils doivent souvent demander d’asile individuellement selon la procédure nationale d’asile. Dans l’attente d’une décision finale dans leur affaire, on les appelle des demandeurs d’asile. Pas tous les demandeurs d’asile peuvent être reconnus en tant que réfugiés (ou être offerts un autre type de protection), mais chaque réfugié est à la base un demandeur d’asile.


Qui est un réfugié?

Selon l’article 1 A de la Convention du 1951 relative au statut des réfugiés, un réfugié est toute personne qui: « se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou sa résidence habituelle ; elle craint avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion; de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays. »


Qu’est-ce que la protection subsidiaire?

La protection subsidiaire est une protection internationale accordée aux personnes qui ne répondent pas aux critères de la Convention du 1951. Cela peut inclure, par exemple, des personnes fuyant des effets sans discrimination des conflits armés ou de la violence généralisée. D’après le HCR, les mesures fournissant une protection subsidiaire doivent viser à renforcer les mesures de la protection mondiale actuelle des réfugiés. Le HCR dit que le niveau de traitement accordée aux bénéficiaires de la protection subsidiaire devrait assurer la protection des droits civiques, politiques, sociaux et économiques fondamentaux sur un pied d’égalité avec les personnes bénéficiant du statut de réfugié conformément à la Convention du 1951. Selon la loi sur les réfugiés et la Directive relative aux qualifications, des droits similaires sont applicables aux réfugiés et aux bénéficiaires de la protection subsidiaire.

Feedback

How can we improve this website? Please feel free to give us feedback if there is any information you believe is missing or could be wise to have on this website.

(Your privacy will be respected and the confidentiality of your answers will be maintained)