Demande d’asile aux postes-frontières et dans les Centres d’internement d’étrangers (« CIE »)

Si vous venez d’arriver en Espagne par voie maritime ou si vous vous trouvez dans un aéroport ou un autre poste frontière, dans cette vidéo, nous vous fournissons plus d’informations sur l’asile et la procédure de protection internationale en Espagne. Cette vidéo est disponible en espagnol, anglais, français et arabe.

En Espagne, vous pouvez demander l’asile à votre arrivée, aux postes-frontières d’entrée sur le territoire espagnol, dans les ports, les aéroports, et aux frontières terrestres (Ceuta et Melilla). Vous pouvez également demander l’asile si vous vous trouvez dans un Centre d’internement d’étrangers (CIE). Dans ces cas-là, il existe une procédure spéciale avec des délais réduits appelée procédure accélérée.

Comment puis-je demander l’asile dans ces cas-là ?

  • Vous devez informer la police ou la guardia civil (gendarmerie espagnole) de votre intention de demander l’asile, le refuge ou la protection internationale.
  • Vous pouvez être assisté par un interprète. Si vous en avez besoin, veuillez l’indiquer lors de votre demande d’asile et celui-ci vous sera fourni.
  • Votre demande d’asile sera formalisée par le biais d’un entretien avec la police nationale. Cela peut prendre quelques jours selon si vous avez besoin ou non d’un interprète.
  • Lors de la procédure à la frontière (ports, aéroports et frontière terrestre), il est obligatoire d’être assisté d’un avocat.  Vous pouvez demander un avocat commis d’office (gratuit), faire appel aux ONG spécialisées qui offrent un conseil juridique gratuit ou engager un avocat privé.
  • Des questions personnelles vous seront posées et vous devrez expliquer pourquoi vous ne pouvez pas retourner dans votre pays d’origine, ce qui vous est arrivé ou ce que vous craignez qu’il vous arrive si vous y retournez, etc.
  • Vous pouvez présenter toute la documentation dont vous disposez et qui explique ou démontre pourquoi vous avez dû quitter votre pays d’origine et pourquoi vous effectuez une demande de protection en Espagne.
  • Des renseignements concernant vos proches vous seront également demandés. Il est important que ces informations soient clairement reflétées dans la demande afin de pouvoir ultérieurement demander le regroupement familial si vous le souhaitez, si la protection en Espagne vous est accordée.

La demande d’asile est confidentielle. Tout ce que vous direz lors de l’entretien et toute la documentation que vous apporterez, ainsi que le fait que vous ayez effectué une demande de protection en Espagne, ne seront pas communiqués aux autorités de votre pays d’origine, ni à aucune autre personne extérieure à la procédure.

  • Vous devrez rester au sein des installations frontalières (port ou aéroport) jusqu’à ce qu’il soit décidé si votre cas est déclaré ou non recevable en vue d’un examen plus approfondi.
  • Si votre dossier est déclaré recevable, vous aurez l’autorisation d’entrer et de séjourner en Espagne pour poursuivre votre demande d’asile.
  • Si votre dossier est refusé, vous pouvez demander le réexamen de votre demande, auquel l’administration espagnole devra répondre dans un délai maximal de 48 heures. Pendant ce délai, vous devrez rester au sein des installations frontalières.
  • Si votre dossier est refusé pour la seconde fois, c’est-à-dire si votre demande de réexamen est rejetée, vous devrez consulter avec votre avocat/e la possibilité de faire appel.

Si vous vous trouvez au sein d’un CIE (Centre d’internement d’étrangers) et que vous décidez de formaliser votre demande d’asile, il est important d’expliquer clairement les raisons pour lesquelles vous n’avez pas effectué de demande de protection internationale auparavant.


Informations connexes