Bénéficiez de la couverture médicale

En cas d’urgence, appelez le 112.


Le 112 (numéro de téléphone)

Le 112 est le numéro des urgences (pas celui des renseignements). Il s’agit d’un numéro gratuit d’assistance aux personnes en cas d’urgence sur le territoire espagnol (ainsi que dans d’autres pays de l’Union européenne). Voici quelques exemples de situations d’urgences :

  • Urgences médicales.
  • Pompiers (extinction des incendies et sauvetage).
  • Corps de sécurité (police, protection civile, etc.).
  • Accidents et incidents de la route.

Si vous composez le 112 pour une urgence médicale, vous serez orienté vers un professionnel de la santé qui vous demandera les renseignements nécessaires pour évaluer la gravité de la situation et vous envoyer l’aide médicale dont vous avez besoin. Il vous indiquera également comment dispenser les premiers soins et les manœuvres que vous pouvez réaliser en attendant l’arrivée des secours. Vous pouvez mettre votre mobile en mode mains libres pour répondre à votre correspondant qui vous donnera ces indications par téléphone.


Le système de santé national

Le système de santé publique

En Espagne, il existe au sein du système de santé publique, un « système de santé universel ». Cela signifie que toute la population du pays, y compris les étrangers, réfugiés, demandeurs d’asile et apatrides ont accès gratuitement aux soins et à l’assistance médicale, à travers le Système National de Santé (le « SNS », dans des circonstances précises que nous expliquons plus tard).

La Loi sur l’asile 12/2009 prévoit que les réfugiés et demandeurs d’asile aient droit à « l’éducation, aux soins, au logement, à une assistance sociale et aux services sociaux, […] dans les mêmes conditions que les espagnols ».

Si vous n’avez pas encore pu régulariser votre situation administrative, consultez cette section.

Cadre médical privé

Outre le Système National de Santé (SNS), il existe aussi en Espagne des centres médicaux privés. Tout le monde peut accéder aux soins privés, mais dans ce cas les personnes intéressées devront régler le prix de la consultation médicale ou souscrire une assurance médicale ou police de soins qui couvre ces frais.


J’ai besoin de consulter un médecin, où dois-je m’adresser?

Vous serez orienté vers un centre de santé, un hôpital, une clinique, etc. en fonction de la prise en charge médicale dont vous avez besoin (médecin généraliste ou spécialiste). Nous vous expliquons toutes les différences ci-dessous :

  • Soins de santé primaire dans les centres de santé : les soins de santé primaire sont dispensés dans les« centros de salud » (ce qui correspond à des centres de santé de quartier) ou « centros de atención primaria ». Il s’agit de centres médicaux plus petits que les hôpitaux, où vous serez pris en charge par un professionnel de la santé qui vous redirigera, si nécessaire, vers un spécialiste.

Il est recommandé de prendre rendez-vous, néanmoins si vous avez besoin de consulter un médecin en urgence, vous pouvez vous rendre au service des urgences de n’importe quel centre de santé ou hôpital public.

Un centre de santé est attribué à chaque personne, en fonction de l’endroit où elle est recensée. Si vous changez de quartier ou de ville, vous devez impérativement vous faire recenser dans votre nouveau domicile et vous inscrire dans le centre de santé correspondant, pour bénéficier de la couverture médicale. Si vous n’avez pas de domicile fixe en Espagne, vous pouvez quand même réaliser les démarches de recensement, en indiquant les coordonnées des services sociaux.

  • Spécialistes : normalement, la couverture médicale spécialisée se fait à travers les soins de santé primaire. Autrement dit, lorsque votre médecin de référence le juge nécessaire, il vous redirige vers le spécialiste (p. ex. un traumatologue, un gynécologue, un oncologue, etc.). Nous vous rappelons que les hôpitaux disposent également d’un service sans rendez-vous, qui prend en charge les urgences médicales.

Les centres de santé et les hôpitaux sont répartis sur tout le territoire espagnol. Vous pouvez consulter votre centre de santé ou l’hôpital le plus proche sur le moteur de recherche du ministère espagnol de la Santé.

En outre, la plupart des communautés autonomes disposent d’un moteur de recherche sur Internet pour trouver les centres de santé :

Quels sont les documents nécessaires ?

Pour prendre rendez-vous dans un centre de santé, vous avez besoin de ce qui suit :

  • Un document d’identification : passeport, récépissé de demande d’asile (feuille blanche), carte rouge ou NIE. en vigueur.

Si vous avez manifesté votre volonté de présenter une demande d’asile et attendez de passer l’entretien, vous pouvez prendre rendez-vous chez le médecin en présentant votre passeport et le récépissé de la déclaration de demande de protection internationale. Dans ce dernier cas, lors de l’entretien et de la régularisation de votre demande d’asile, vous devrez mettre à jour vos données en présentant votre NIE au centre de santé.

  • Carte de santé (ou récépissé de la demande de la carte santé).

Puis-je bénéficier de la couverture médicale gratuite sans la carte de santé ou sans pièce d’identité ?

En cas d’urgence médicale, si vous n’avez pas encore de carte de santé, vous pouvez vous rendre à l’hôpital ou dans un centre de santé muni de votre passeport ou NIE. En règle générale, le personnel vous demandera le certificat de recensement pour justifier votre domicile, mais si vous ne disposez pas d’un domicile permanent en Espagne, votre recensement peut se faire auprès des Services sociaux.

Si vous n’avez aucun document d’identification ou si vous n’avez pas encore pu régulariser votre situation et l’accès aux soins vous est refusé, prenez rendez-vous avec les assistants sociaux du centre de santé afin qu’ils puissent évaluer la situation et vous aider à bénéficier du système de santé.

Vous pouvez également indiquer que vous souhaitez parler avec le directeur du centre de santé afin qu’il vous explique le motif du refus. Demandez-lui de vous fournir une copie de la réglementation qu’il applique et de vous indiquer les pas à suivre pour présenter une plainte ou une réclamation.

 


La carte de santé

Comment demander la carte de santé ?

Avertissement ! En raison de la situation exceptionnelle provoquée par la COVID-19, la procédure de demande de la carte de santé peut être modifiée. Nous vous recommandons de vous renseigner auprès du centre de santé de votre domicile pour confirmer comment procéder pour faire la demande d’une carte à l’heure actuelle.

À Madrid, la demande de la carte de santé est réalisée à travers le service d’« enregistrement » dans les Oficinas de Atención a la Ciudadanía. Pour réaliser cette démarche, vous devez prendre rendez-vous ici.

La carte de santé doit être demandée dans le centre de santé le plus proche de votre domicile. Pour en faire la demande, vous devez nécessairement disposer d’un numéro de Sécurité Sociale (également appelé numéro d’affiliation à la Sécurité Sociale).

Si vous disposez d’un numéro de Sécurité Sociale, rendez-vous dans le centre de santé le plus proche de votre domicile muni de votre numéro et de votre document d’identité et demandez votre carte de santé. Vous recevrez la carte au bout d’un mois environ, mais le centre de santé vous délivrera le récépissé de la demande, que vous pouvez utiliser en attendant votre carte de santé.

Pour obtenir votre numéro de Sécurité Sociale, procédez comme suit :

  1. Prenez rendez-vous auprès de l’Instituto Nacional de la Seguridad Social (INSS) : Cherchez le bureau de l’INSS le plus proche, en cliquant sur ce lien et prenez rendez-vous sur le site Web ou par téléphone. Consultez les documents demandés par l’INSS de votre communauté autonome et emportez-les le jour du rendez-vous.
  2. Demandez votre numéro de la Sécurité Sociale : une fois sur place, vous devrez remplir et présenter la demande de « reconnaissance du droit à la couverture médicale ». Un document vous sera remis, qui déclare que vous avez droit à la couverture médicale et un numéro d’affiliation à la Sécurité Sociale vous sera attribué.

La Sécurité Sociale est un système public qui garantit une couverture médicale à la population et les prestations en cas de retraite, chômage, maladie, invalidité, accident du travail ou maternité. Toutes les personnes autorisées à vivre en Espagne pourront bénéficier d’une couverture médicale publique en se rendant aux bureaux de la Sécurité Sociale et en présentant leur NIE, leur carte rouge ou le récépissé de leur demande d’asile (feuille blanche).


Je ne parle pas l’espagnol, que puis-je faire?

Si vous ne recevez aucune aide d’une organisation ou d’un organisme du système d’accueil, vous pouvez demander les services d’un interprète.

Si vous ne parlez pas très bien l’espagnol, demandez au personnel si votre centre de santé dispose des services d’un interprète gratuit qui peut être présent pendant la consultation médicale. La disponibilité de ce service varie en fonction de la communauté autonome où vous résidez. Certains centres de santé et hôpitaux disposent de services permanents de médiation et de traduction, prêtés par des organismes comme Salud Entreculturas (Hôpital Ramón y Cajal), Cruz Roja, etc.

Par ailleurs, certaines communautés autonomes espagnoles disposent d’un service gratuit d’interprétariat par téléphone, que vous pouvez demander lors de la prise du rendez-vous. D’autres communautés autonomes, en revanche, ne disposent pas de ce service et comptent sur l’aide de bénévoles d’organismes sociaux (p. ex. Cruz Roja, Permondo, etc.).

Si vous avez besoin d’un interprète, indiquez-le en prenant rendez-vous.


Médicaments

Comment les obtenir ?

Pour acheter un médicament, vous devez présenter l’ordonnance médicale délivrée par le médecin et votre carte de santé (si vous en avez une) dans une pharmacie. Certains médicaments sont vendus sans ordonnance (p. ex. le paracétamol, l’ibuprofène, les médicaments pour les allergies, les rhumes, le traitement des douleurs légères ou modérées, etc.).

Les médicaments prescrits par le médecin sont-ils payants ?

En règle générale, oui. Néanmoins, si vous disposez d’une carte de santé et d’un numéro de Sécurité Sociale, cette dernière finance une partie des frais des médicaments. Vous ne payerez qu’une partie du prix du médicament. Consultez toutes les informations détaillées sur la contribution au paiement des médicaments sur le site Web du ministère espagnol de la Santé.

Si vous disposez de la carte de santé de la communauté de Madrid, vous pouvez consulter le prix à payer pour vos médicaments sur le lien suivant.

Si vous n’avez pas encore régularisé votre demande d’asile ou si vous n’avez pas encore de NIE, vous bénéficiez d’une couverture médicale gratuite, mais les médicaments ne sont pas pris en charge. Dans ce cas, vous devrez payer le montant total de vos médicaments.

Quant aux médicaments vendus sans prescription médicale, vous devrez toujours régler le montant total.


Autres voies

Vous avez besoin d’informations supplémentaires, d’aide ou d’assistance pour bénéficier de la couverture médicale en Espagne ?

Il existe des entités et des plateformes comme Yo Sí Salud Universal qui peuvent aider les personnes en situation de précarité à obtenir certains médicaments et/ou traitements médicaux onéreux.

Pour toute information complémentaire sur l’accès à la couverture maladie en Espagne, consultez les articles disponibles sur Yo Sí Salud Universal.

Renseignez-vous sur leurs groupes de soutien mutuel, qui peuvent vous aider à bénéficier de la couverture maladie. Trouvez toutes les informations en cliquant ici, ou en envoyant un e-mail à [email protected].

 


Nous remercions les personnes impliquées dans le programme de réfugiés volontaires du HCR, ainsi que l’ONG Rescate, pour leur collaboration dans la préparation et la révision de ce contenu informatif.

Fermer [X]

Quelle a été votre expérience quant à l’intégration en Espagne ?

Si vous êtes réfugié/e en Espagne, veuillez participer à notre enquête en ligne.

Enquête disponible en espagnol, anglais, français, arabe et russe.

Participer Non, merci