Qu’est-ce qu’une personne réfugiée?

Les réfugiés sont des personnes qui ont dû fuir leur pays d’origine pour cause de guerre, de violence ou de persécution, et qui sont en quête de protection dans un autre pays. Si vous avez peur de revenir dans votre pays parce que votre vie est en danger, vous pourriez devenir une personne réfugiée.

La loi mexicaine sur les réfugiés, la protection complémentaire et l’asile politique définit la personne réfugiée comme celle qui :

  • craint d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son genre, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques ;
  • se trouve hors de son pays d’origine et ne bénéficie pas de la protection de ce pays ;
  • a fui son pays parce que sa vie, sa sécurité ou sa liberté se trouvaient menacées du fait d’une violence massive, d’une agression étrangère, des conflits internes, des violations généralisées des droits humains ou d’autres circonstances ayant gravement perturbé l’ordre public.

Une personne réfugiée est celle qui aurait pu dans le passé ou pourrait dans l’avenir, de manière directe, vivre l’une des situations suivantes :

  • subir des extorsions, des intimidations, un harcèlement, des violences physiques ou sexuelles de la part des gangs ou des groupes armés :
    • parce qu’elle a refusé de collaborer avec le groupe ou d’en faire partie,
    • parce qu’elle a refusé de payer un impôt de guerre,
    • parce qu’elle a refusé de former un couple avec quelqu’un ayant des liens avec des groupes criminels,
  • parce qu’elle a été témoin d’un délit commis par ces groupes ;
  • subir des discriminations, des menaces, des agressions physiques du fait de sa religion ou de ses croyances, de ses idées politiques, de sa nationalité ou de son appartenance ethnique ;
  • subir des coups, de l’intimidation, des violences sexuelles en raison de son identité de genre, son orientation sexuelle ou ses expressions du genre. (par exemple, les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres ou intersexes [LGBTI]) ;
  • subir un harcèlement, des menaces, des coups ou des violences sexuelles de la part de son conjoint, d’un ancien conjoint, d’un membre de sa famille ou d’autres personnes ;
  • être victime d’occupation ou d’usurpation du logement, de dépossession des terres et d’autres biens ;
  • avoir été obligée à exercer la prostitution ou à se marier contre sa volonté ;
  • sentir sa vie, sa liberté ou sa sécurité menacées en raison des conflits armés ou des situations graves de violence ou d’insécurité.

Au Mexique, c’est la Commission mexicaine d’aide aux personnes réfugiées (COMAR) qui se charge de la réception et du traitement des demandes du statut de réfugié. Vous pouvez également lire la bande dessinée « Protección y Esperanza » (en espagnol) expliquant qui peut demander une protection au Mexique.