Entrée et régularisation migratoire des Vénézuéliens au Brésil

  • Par avion:
    • Les voyageurs vaccinés doivent présenter une preuve de vaccination;
    • Les voyageurs qui ne sont pas complètement vaccinés, à condition que les Brésiliens et les étrangers résidant sur le territoire brésilien, ceux qui ont un état de santé contre-indiquant la vaccination (attesté par un rapport médical), ceux qui ne sont pas éligibles à la vaccination en raison de leur âge ou en provenance de pays à faible couverture vaccinale : doit présenter à la compagnie aérienne, avant l’embarquement, le document prouvant la réalisation d’un test pour le Covid-19, avec un résultat négatif ou non détectable, tel qu’un test d’antigène ou un laboratoire RT-PCR effectué un jour avant le moment de l’embarquement ;
    • Les étrangers qui ne sont pas totalement vaccinés restent interdits d’entrée sur le territoire national (sauf exceptions).
  • Par voie terrestre:
    • Les Brésiliens et les étrangers doivent présenter une preuve de vaccination aux points de contrôle terrestres. Le récépissé doit également être présenté, comme condition d’embarquement, aux responsables des services internationaux de transport routier et ferroviaire de voyageurs.
    • Sont dispensés de présenter un justificatif de vaccination dans les transports terrestres :
      • Brésiliens et étrangers résidant sur le territoire brésilien qui ne sont pas complètement vaccinés ;
      • travailleur du transport de marchandises dans les conditions prévues par l’ordonnance ;
      • le trafic des frontaliers dans les villes jumelées ;
      • voyageur en situation de vulnérabilité (crise humanitaire) ;
      • provenant de pays à faible couverture vaccinale ;
      • inadmissible à la vaccination en raison de l’âge ;
      • voyageur dont l’état de santé contre-indique la vaccination.
  • Par la mer:
    • Vacciné: le voyageur d’origine internationale, brésilien ou étranger, doit présenter à l’opérateur ou à la personne responsable du navire, avant l’embarquement, la preuve de vaccination, imprimée ou électronique ;
    • Les voyageurs vaccinés sont dispensés de présenter un document prouvant un test de dépistage du Covid-19, avec un résultat négatif ou non détectable ;
    • Les voyageurs qui ne sont pas complètement vaccinés, à condition que les Brésiliens et les étrangers résidant sur le territoire brésilien, ceux qui ont un état de santé contre-indiquant la vaccination (attesté par un rapport médical), ceux qui ne sont pas éligibles à la vaccination en raison de leur âge ou en provenance de pays à faible couverture vaccinale : doit présenter à l’opérateur ou à la personne responsable du navire, avant le débarquement dans le pays, la preuve de la réalisation d’un test pour le Covid-19, avec un résultat négatif ou non détectable, tel qu’un test d’antigène ou un laboratoire RT-PCR effectué un la veille du moment de l’atterrissage.
  • Règles applicables aux enfants :
    • Les enfants vaccinés sont couverts par les règles générales de l’ordonnance ;
    • Enfants non vaccinés :
      • de moins de douze ans, qui voyagent accompagnés sont dispensés de présenter des tests de dépistage de l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2 (covid-19), à condition que tous les accompagnateurs présentent des documents avec des résultats de laboratoire négatifs ou indétectables RT-PCR ou antigène test, effectué jusqu’à un jour avant le départ/l’entrée dans le pays ;
      • âgés de deux à douze ans, qui voyagent non accompagnés, doivent présenter des documents avec un résultat négatif ou non détectable, du type laboratoire RT-PCR ou test antigénique, effectué dans la journée précédant le moment du départ/entrée dans le pays ;
      • Les enfants de moins de deux ans n’ont pas besoin de soumettre des tests.

Enfin, il est recommandé à chacun d’adopter les mesures d’atténuation de la contagion du Sars-Cov-2 (covid-19) prévues par l’  Ordonnance GM/MS 1.565, du 18 juin 2020 , édictée par l’Agence Nationale de Veille Sanitaire. – Anvisa. Pour en savoir plus,  cliquez ici .

Vous trouverez ci-dessous plus de compréhensions sur l’ordonnance.

Est-il possible pour les Vénézuéliens d’entrer par Santa Elena – Pacaraima ?

Comme le prévoit l’ ordonnance 670/2022 , il n’y a actuellement aucune restriction d’entrée pour les personnes d’autres pays, ni pour celles du Venezuela qui entrent au Brésil par la frontière Santa Elena – Pacaraima. Cependant, il convient de noter qu’il existe une forte demande de régularisation de l’immigration à la frontière entre le Brésil et le Venezuela, ce qui peut prolonger toutes les procédures nécessaires pour entrer au Brésil, ainsi que supprimer les documents auxquels les réfugiés et les migrants ont droit dans le pays. .

Existe-t-il des mesures sanitaires pour entrer sur le territoire brésilien ?

L’Agence nationale de veille sanitaire (ANVISA) prévoit une série de mesures pour contenir le coronavirus à adopter par tous. Pour plus d’informations, cliquez ici .

L’entrée peut-elle se faire à n’importe quel point frontalier au Brésil ?

Il est entendu que l’entrée des Vénézuéliens et des résidents habituels au Venezuela sera autorisée par n’importe quel point de la frontière terrestre et aérienne au Brésil.

Quelles possibilités existent pour la régularisation migratoire des Vénézuéliens ?

Comme le prévoit l’article 17 de l’ Ordonnance 670 du 1er avril 2022 , l’immigré en situation de vulnérabilité résultant d’un flux migratoire provoqué par une crise humanitaire reconnue par un acte du Président de la République, en application de l’alinéa unique du art. 3 de la loi n° 13.684, du 21 juin 2018, et qui sont entrés dans le pays, dans la période du 18 mars 2020 jusqu’à la date de publication de la présente ordonnance, peuvent faire régulariser leur statut migratoire aux termes de la législation en vigueur.

La possibilité de régularisation devant la police fédérale est applicable à l’ensemble de la population vénézuélienne, quel que soit l’endroit où elle se trouve sur le territoire national, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des abris. La capacité actuelle de la police fédérale est limitée, de sorte que le processus de prise de rendez-vous pour l’assistance peut prendre un certain temps.

Les Vénézuéliens peuvent déposer une demande de statut de réfugié ou une demande de résidence temporaire d’immigration. En savoir plus sur la différence entre le statut de réfugié et de migrant ici : https://help.unhcr.org/brazil/fr/demande-dasile-residence-et-naturalisation/refugie-x-migrant/

Comment devenir régulier ?

Les défenseurs publics et la société civile offrent un accès gratuit aux demandes de documentation. Cependant, vous n’avez pas besoin d’un intermédiaire pour obtenir la documentation. Si vous avez besoin d’aide pour obtenir des documents au Brésil, contactez le Bureau du défenseur public fédéral ou les organisations de la société civile aux liens ci-dessous pour trouver le service près de chez vous.

UNHCR Help – Plateforme de la société civile: https://help.unhcr.org/brazil/fr/ou-trouver-de-laide/organisations-partenaires-de-la-societe-civile/ 

Bureau du défenseur public : https://www.dpu.def.br/contatos-dpu

R4V – Carte de l’espace de soutien : https://espacios.r4v.info/es/map

Police Fédérale – Surintendances et Délégations : rebrand.ly/PoliciaFederal
Regardez la vidéo préparée par la Police Fédérale pour vous aider à trouver les informations dont vous avez besoin sur le site officiel :

Veuillez considérer que de nombreuses personnes doivent passer par le processus de documentation, mais la capacité des autorités est limitée, de sorte que le processus peut prendre du temps. Il est donc important que vous consultiez l’unité de la Police fédérale la plus proche de votre ville et les acteurs de la société civile sur les procédures à suivre.

Y a-t-il des frais pour obtenir la documentation?

Ne pas. N’oubliez pas que tous les services de documentation au Brésil sont gratuits. Il n’y a aucun frais pour obtenir des documents ou recevoir une assistance juridique gratuite de la part des défenseurs publics et de la société civile.

J’ai appris qu’il existe un moyen plus rapide de délivrer un document brésilien qu’une connaissance a indiqué, en payant une somme d’argent. Puis-je lui délivrer le document ?

Ne pas. La délivrance de documents pour les réfugiés et les migrants (Protocole d’abri et de résidence provisoire) ne peut être effectuée que par la police fédérale et directement auprès de l’unité de la police fédérale. Les documents qui n’ont pas été délivrés par la Police Fédérale sont faux et vous pouvez être tenu pénalement responsable de leur utilisation.

Les personnes d’autres nationalités peuvent-elles être régularisées en vertu de la flexibilité de l’Ordonnance ?

La nouvelle ordonnance permet la régularisation migratoire des personnes entrées au Brésil à partir du 18 mars 2020 en raison de crises humanitaires.

J’ai encore des doutes. Où puis-je trouver plus d’informations ?

Il est important de se fier aux informations officielles. Attendez les étapes suivantes et consultez ces pages Web :

UNHCR Help – Plateforme de la société civile: https://help.unhcr.org/brazil/fr/ou-trouver-de-laide/organisations-partenaires-de-la-societe-civile/

Bureau du défenseur public : https://www.dpu.def.br/contatos-dpu

R4V – Carte de l’espace de soutien : https://espacios.r4v.info/es/map

Police Fédérale – Surintendances et Délégations : rebrand.ly/PoliciaFederal
Regardez la vidéo préparée par la Police Fédérale pour vous aider à trouver les informations dont vous avez besoin sur le site officiel :