Loi du Paraná garantit l’exemption du taux de revalidation du diplôme pour les réfugiés

La loi de l’Etat n. 19.830, publié au Journal officiel du Paraná du 28 mars 2019, garantit l’exemption
le paiement des frais de revalidation des diplômes de premier cycle, de troisième cycle, de maîtrise, de doctorat et de postdoctorat aux migrants, demandeurs d’asile, réfugiés et apatrides vulnérables de l’État de Paraná.

L’exemption des frais est fondée sur l’article 22 de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés. La Convention a été ratifiée par le Brésil en 1961.

La nouvelle loi du Paraná fait partie du fondement constitutionnel de la dignité de la personne humaine. Outre le volet humanitaire de la proposition, des experts soulignent que la mise en œuvre de politiques publiques d’intégration avec les réfugiés a la capacité d’ajouter du capital intellectuel et des idées aux lieux. où ces citoyens s’installent.

https://www.legislacao.pr.gov.br/legislacao/listarAtosAno.do?action=exibir&codAto=218309&indice=1&totalRegistros=21&anoSpan=2019&anoSelecionado=2019&mesSelecionado=0&isPaginado=true